Coronavirus aux États-Unis

08 avril 2020 22:49; Act: 09.04.2020 18:41 Print

Même la mort n'a pas pu séparer ces amoureux

Deux amoureux âgés de 72 ans sont décédés main dans la main, le 1er avril dans le Mississippi. Ils avaient contracté le coronavirus lors d'une croisière.

Sur ce sujet
Une faute?

Jerry Williamson et son épouse Frances ont passé toute leur vie ensemble, et c'est ensemble qu'ils s'en sont allés. Après plus de cinquante ans de mariage, les deux Américains de 72 ans ont succombé au coronavirus à six minutes d'intervalle, mercredi 1er avril dans le Mississippi. Ils sont partis en se tenant la main, a raconté leur pasteur Rick Clark, lors d'une cérémonie d'hommage diffusée lundi, en direct, sur Internet.

Jerry et Frances, qui vivaient à Long Beach, étaient des inconditionnels des croisières, relate Fox News. Il leur arrivait d'en faire jusqu'à vingt par année, malgré le fait qu'ils rentraient rarement chez eux en bonne santé. «Si je ne me trompe pas, il me semble à chaque fois qu'ils revenaient d'une croisière, ils étaient malades», a expliqué le pasteur. Lors de son dernier voyage, c'est le coronavirus que le couple a contracté.

«Il était terrifié»

Alors, quand les proches de Jewel et Jerry ont appris qu'ils étaient rentrés de croisière en petite forme, ils ne se sont pas inquiétés outre mesure. «Mais ensuite, nous avons appris que Frances avait été mise sous respirateur. Jerry m'a appelé et je pouvais ressentir les larmes dans ses yeux. Il était terrifié», a raconté Rick Clark pendant la cérémonie. Lui aussi diagnostiqué positif, Jerry a été hospitalisé à Gulfport, où il s'est éteint aux côtés de son épouse.

Le couple laisse derrière lui deux enfants, huit petits-enfants et douze arrière-petits-enfants.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Salut le 09.04.2020 03:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mes plus sincères condoléances pour ces deux amoureux qui sont partis main dans la main.

  • Mu le 09.04.2020 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère mourir de la même façon main dans la main avec mon chéri

  • Dany le 09.04.2020 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    On pleure maintenant ?

Les derniers commentaires

  • Dany le 09.04.2020 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    On pleure maintenant ?

  • Poliz le 09.04.2020 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Çest triste.. Ce qui nous attend ici aussi très bientot.

    • Réaliste le 09.04.2020 16:44 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que c'est plutôt une belle mort que beaucoup souhaiteraient, à un âge relativement correct et sans les attroces souffrances d'un cancer par exemple.

  • Mu le 09.04.2020 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère mourir de la même façon main dans la main avec mon chéri

  • Gérard Menvuça le 09.04.2020 07:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect et sincères condoléances.

  • fred le 09.04.2020 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je retiens « ils revenaient rarement en bonne santé » de leurs 20taines de croisières par an. Je pense que tout ces voyages de masse doivent être supprimés. Personnellement, j’ai toujours résisté à faire une croisière car jamais je n’ai accepté de me retrouver avec tant de personnes autour de moi. L’avion, je l’ai pris très rarement et toujours exigé des places à 2 près du hublot. Tout est aujourd’hui business au détriment de la vie des personnes. Pour qu’un voyage soit rentable, il ne faut pas faire attention au confort des passagers mais à sa rentabilité. Pour du confort, il faut accepter un prix réservé aux personnes fortunées. J’ai renoncé à prendre bus entre Saarbrücken-Luxembourg depuis quelques années car le transporteur a décidé de transporter les travailleurs comme du bétail.

    • @fred le 09.04.2020 08:53 Report dénoncer ce commentaire

      Des places près du hublot? c'est pour l'ouvrir et prendre des bols d'air frais?