Coronavirus au Luxembourg

18 mars 2020 08:00; Act: 18.03.2020 10:21 Print

«On a l'impression qu'il n'y a pas de respect»

LUXEMBOURG - Des résidents luxembourgeois ont décidé de faire passer un message aux citoyens qui continuent de sortir malgré les restrictions du gouvernement liées au coronavirus.

storybild

Les deux affiches des résidents luxembourgeois. (photo: Mobile reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

En apercevant plein de jeunes profiter du beau temps dans les parcs du pays lundi, Samatha a décidé de réagir. «Il faut rester chez soi», alerte la résidente de Mertzig. Samantha et ses enfants ont réalisé une bâche par faire passer ce message important aux résidents. Sur le balcon de leur appartement, est suspendue une bâche blanche avec la mention, «je reste à la maison», en italien et en luxembourgeois et d'un «tous ensemble», dans les deux langues, similaire au mot d'ordre du gouvernement italien, qui a décrété le confinement du pays une semaine plus tôt.

Au Luxembourg, des mesures de restriction de déplacements ont été prises mais pas encore assez fermes selon la résidente. «On a l'impression que personne ne respecte les règles ici, plusieurs citoyens sortent alors que tous les évènements ont été suspendus», explique Samantha.

«Ce qu'il se passe est grave»

D'origine italienne, cette famille de Mertzig est particulièrement touchée par l'épidémie: «J'ai mon oncle qui vit du côté de Milan, le reste de ma famille se trouve en Sicile, tout comme celle de mon mari. Ce qu'il se passe est grave. Ils sont actuellement enfermés et pleurent beaucoup», confie Samantha.

Fatima et ses enfants de 3, 5 et 6 ans ont opté pour un message d'encouragement à la population en cette période compliquée. Ensemble, ils ont dessiné un arc-en-ciel et écrit «tout ira bien» sur une affiche qu'il ont suspendue à la façade de leur maison. «Mes enfants ont ajouté le trois mains juste en dessous», tient-elle à préciser. Un message d'espoir qu'a tenu à envoyer la résidente de Bascharage.

«Nous avons réalisé cette bâche pour essayer de rendre les gens plus positifs, pour leur dire qu'il ne s'inquiète pas, que l'épidémie va passer», espère la mère, qui ne craint pas une seconde le virus. «quand on pense positif, on n'a pas peur». Fatima, qui a également des proches en confinement en Italie, aimerait la même solution au Grand-Duché, «c'est très bien de limiter les trajets, on doit penser que c'est pour nous et pour améliorer les choses avant tout».

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anon le 18.03.2020 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est chose certaine, on m'a dit un jour ''l'éducation des enfants commence par celle de leurs parents'' et c' est d'autant plus vérifiable en ce moment

  • Ciné Marre le 18.03.2020 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Restez chez vous! Et bien, figurez-vous qu'il y a des usines qui tournent (qui ne produisent pas de biens de première nécessité) et les ouvriers doivent aller travailler à défaut de mesure appropriée. Il y a aussi des sociétés qui en 2020 ne proposent pas de télétravail et mettent ainsi leurs employés en danger et puis, il y a toutes les tâches manuelles qui peuvent pas être faites en télétravail.

  • lapetitevoix le 18.03.2020 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout devrait être de bon sens avec de messages positifs et solidaires . Oui il y a des métiers qui sont en première ligne et Bravo vous méritez le respect de tout le monde , il y a des métiers qui suffit de connecter pour y travailler . La vie c’est comme ça il faut trouver des bonnes solutions pour éradiquer le virus . Et pour ça il faut se souvenir de la définition des mots : Respect Solidarité, Union, Concertation , Communication , Écoute , Sacrifice et Tolérance. C’est le moment de retourner à nos sources des humains !!!!

Les derniers commentaires

  • bonsens le 23.03.2020 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    #decouvertequetonvoisinestpashonnete fallait y penser avant et faudra y penser après

  • Sniper le 22.03.2020 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand se promener est-une une sortie essentielle ? Vous n’avez rien compris aux mesures de confinement. Le Luxembourg va payer très cher son manque de fermeté et d’intelligence. Restez chez vous, allumez votre télé et regardez ce qu’il se passe dans les pays voisins.

  • web le 22.03.2020 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’homme est le virus de cette belle planète, les virus existants sont les anticorps et le remède pour la Terre.

  • mila le 21.03.2020 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sandra tant qu’il y aura des personnes comme vous qui pensent que c’est comme une grippe et ne comprennent pas toute cette merde nous aurons toujours plus de malades. Non ce n’est pas comme la grippe, c’est bien pire !!!

  • violoric le 20.03.2020 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Samantha pour votre action. Dommage que vous ne soyez pas au gouvernement pour faire respecter des règles simples. Ces règles ont été clairement exprimées mais apparemment aucune consigne à la police pour les faire respecter