Coronavirus

30 mars 2020 11:28; Act: 30.03.2020 11:29 Print

Pas de vie normale avant six mois au Royaume-​​Uni?

Le Royaume-Uni pourrait ne pas renouer avec une vie normale avant six mois ou plus, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, ont averti les autorités sanitaires.

storybild

Les prévisions pour un retour à la normale sont pessimistes au Royaume-Uni. (photo: AFP/Andrew Parsons)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon la cheffe adjointe des autorités sanitaires britanniques, Jenny Harries, il serait «dangereux» de lever subitement le confinement auquel la population est actuellement soumise pour trois semaines, même s'il s'avère efficace pour ralentir la progression de la maladie, car cela pourrait entraîner une résurgence de la pandémie. Elle a précisé que les mesures mises en place pour contenir la maladie seraient réexaminées «toutes les trois semaines» durant «probablement six mois» voire plus.

Mais «cela ne veut pas dire que nous resterions en confinement total pour six mois», a-t-elle précisé. «Nous pourrons, espérons-le, progressivement adapter certaines mesures de distanciation sociale et progressivement retourner à la normale».

750 000 volontaires

Le gouvernement a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines, afin de tenter de freiner la propagation de l'épidémie qui a fait 1 228 morts et officiellement contaminé 19 522 personnes au Royaume-Uni, selon un bilan publié dimanche. Seuls les commerces de biens essentiels sont ouverts, et les gens ne sont autorisés à sortir que pour faire leurs courses, se faire soigner ou faire de l'exercice une fois par jour.

Dans une vidéo postée dimanche soir sur son compte Twitter, le Premier ministre Boris Johnson, en isolement après avoir été testé positif au Covid-19, a remercié la population pour se conformer à ces directives, constatant que la fréquentation des trains et des bus avait chuté. Il a également salué les quelque 20 000 anciens membres du personnel du service de santé qui ont repris du service et les 750 000 personnes qui se sont portées volontaires pour participer à la lutte contre le virus.

«Une longue période de crise»

Cette bataille bat actuellement son plein. Selon Jenny Harries, le nombre de décès va continuer à croître «pour une semaine, possiblement deux» avant que ces mesures ne commencent à faire effet.Parmi les personnes décédées figure un médecin de 55 ans, le premier soignant en première ligne de la lutte contre le Covid-19 à mourir au Royaume-Uni, selon les services de santé.

Plus tôt dimanche, le bras droit du Premier ministre conservateur Boris Johnson avait déjà prévenu que les Britanniques devaient se préparer à «une longue période» de crise. «Je ne peux pas faire de prédiction précise mais je pense que tout le monde doit se préparer à une longue période durant laquelle ces mesures resteront en place», a déclaré le ministre Michael Gove sur la BBC, sans vouloir donner de date précise.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patience le 30.03.2020 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @eviter tout contact Pourquoi à votre avis ? Qui est le plus touché ? Qui est le plus vulnérable ? .... a méditer tristement

  • François LANGE le 30.03.2020 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Au moins, les anglais sont réalistes. Ici c'est de 15 jours en 15 jours avec le gouvernement en mode panique pour l'économie. L'avantage de dire, c'est pour 6 mois est que des dispositions pour relancer l'économie peuvent être trouvées. Remettre les entreprises, les services, ... pour qu'ils produisent ce dont nous manquons. Les gens peuvent être réaffectés à d'autres tâches, d'autres usines, ... Les enfants sauraient aussi que ce n'est pas quelques semaines de vacances. Il faut s'adapter comme pendant la 2e guerre mondiale. Les fabricants de piano construisaient des bombardiers Mosquito.

  • Angoiser le 30.03.2020 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il à fait prendre des risques à ça population il voulait rien faire et maintenant c’est le confinement d’urgence il est vraiment très dangereux pour la population

Les derniers commentaires

  • Asimov1973 le 30.03.2020 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg ça ne va pas être différent

  • Spontz le 30.03.2020 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bon coup de tests, de masques pour toute la population et de gel hydroalcoolique ne devrait pas faire de mal. Le confinement c'est bon pour ralentir la progression de l'épidémie et pour détruire l'économie au passage.

  • I.F. le 30.03.2020 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Passer en économie de guerre. C'est une piste à creuser.

  • patience le 30.03.2020 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @eviter tout contact Pourquoi à votre avis ? Qui est le plus touché ? Qui est le plus vulnérable ? .... a méditer tristement

  • Yves le 30.03.2020 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ou le piège du confinement sans fin.