Protection contre le virus

28 juillet 2020 11:42; Act: 29.07.2020 11:04 Print

Quelques bonnes pratiques du port du masque

Banal depuis des années en Asie, le port du masque pour protéger les autres se généralise dans le monde entier. Voici quelques règles pratiques.

storybild

Le masque doit couvrir nez, bouche et menton, et être ajusté à l'aide de la petite barrette au niveau du nez.

Sur ce sujet
Une faute?

Porter un masque pour éviter de contaminer les gens autour de soi: cette consigne courante en Asie se généralise autour du monde pour freiner l'épidémie de Covid-19, mais quelques règles de bonne pratique s'imposent pour les non-initiés.

Quels masques?

Inutile que tout le monde porte un masque, répétaient au début de l'épidémie les autorités sanitaires de nombreux pays occidentaux. Elles ont depuis fait volte-face. En complément des gestes barrière et de la distanciation physique, le masque est désormais largement décrit comme un des outils pour freiner l'épidémie.

L'Organisation mondiale de la santé et les autorités sanitaires européennes ou américaines insistent toutefois sur le fait que les masques médicaux (chirurgicaux, FFP2...) doivent rester destinés en priorité au personnel soignant. Alors même si ces modèles sont en vente libre dans certains pays, des masques alternatifs, en tissu, ont fait leur apparition un peu partout. Même si l'OMS doute de leur efficacité pour le porteur, elle note qu'ils pourraient «protéger les autres».

Les tutoriels pour réaliser à la maison ces masques grand public fleurissent sur internet. Les Centres américains de lutte contre les maladies (CDC) proposent même sur leur site des patrons de masques sans couture, en découpant simplement dans un T-Shirt. Mais dans d'autres pays, des normes ont été publiées.

Ainsi, en France, l'association de normalisation AFNOR recommande, même pour les masques maison, au moins deux ou trois couches de tissus souples et pas trop chauds, en évitant les coutures «verticales, le long du nez, de la bouche et du menton», qui comportent un risque de fuite. Pour faire face à la demande, l'AFNOR a également édicté un cahier des charges très précis pour les industriels du textile. En «bec de canard» ou «à plis», ces masques en tissu commercialisés doivent filtrer entre 70 et 90% des particules de 3 microns émises par le porteur, tout en permettant une «respirabilité» suffisante.

Règles d'utilisation

Les plus petits ne doivent pas porter de masque, en raison des risques d’étouffement. Mais les recommandations diffèrent d'un pays à l'autre (moins de 2 ans aux États-Unis ou à Honk Kong, moins de 3 ans en France). Le masque ne dispense en rien des gestes barrière et de la distanciation sociale. Il faut apprendre à l'utiliser de façon adéquate, pour ne pas risquer de se contaminer en touchant la face avant, potentiellement souillée par des postillons.

Quelques règles de base s'appliquent. Avant de le mettre, se laver les mains (eau et savon ou gel hydroalcoolique), puis en le tenant par les attaches, appliquer le masque sur le visage en recouvrant le nez, la bouche et le menton, et enfin mettre en place les brides ou les élastiques.

Petite variante pour les masques chirurgicaux: le côté coloré, souvent bleu, se place en général à l'extérieur et la petite tige semi-rigide en haut (pincer cette barrette permet d'ajuster le masque sur le nez). Pour enlever un masque, lavage des mains aussi, avant et après. Le retirer par les attaches, sans toucher l'avant potentiellement contaminé.

Plus délicat, quand on l'a sur le visage, il faut réprimer le réflexe de le toucher ou de le remettre en place, sous peine de devoir se relaver les mains, à chaque fois. Il ne faut pas le laisser pendre à son cou comme un foulard, ou le monter sur son front, au risque de le contaminer. Ni le partager avec quelqu'un d'autre.

La durée d'utilisation d'un masque chirurgical, à usage unique, est en général de quelques heures, en fonction du modèle. Mais il est recommandé de le jeter dès qu'il est mouillé ou endommagé. Certains pays ont des recommandations plus précises. Par exemple en France, l'Agence nationale du médicament estime qu'un masque, quel qu'il soit, ne doit pas être porté plus de 4 heures. Il faut alors en prévoir plusieurs pour une journée hors de chez soi.

Après usage

Les masques chirurgicaux, à usage unique, doivent être jetés après utilisation, préférablement dans une poubelle fermée. Pour les modèles en tissu, les recommandations varient selon les pays. Les CDC américains appellent à les laver «régulièrement (par exemple quotidiennement et dès qu'ils sont souillés)», en les mettant à la machine à laver avec une lessive non abrasive, à une température adaptée au tissu, puis à les passer au sèche-linge, à chaud.

L'agence française du médicament recommande elle un lavage en machine de minimum 30 minutes à 60°C, suivi d'un séchage en sèche-linge ou à l'air libre, puis d'un repassage. Pour se débarrasser du virus, le micro-ondes ou le congélateur ne sont pas recommandés. Et faire bouillir le masque dans l'eau risque de le dégrader. Même lavable, le masque en tissu n'est pas éternel, la matière se dégradant au fil des lavages. Au moindre signe d'usure il faut le jeter.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • plus jamais ca le 28.07.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le port du masque pour protéger les autres .. il faut le marteler aux cadres les gradués hiérarchiques de cipa . Certains n ont pas compris à quoi ça sert !

  • Phi le 28.07.2020 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Education maternelle pour les citoyens du GDL.

  • coco le 28.07.2020 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surtout quand ont vois les footballeurs s'embrasser a la télé chapeau l'exemple pour les j5

Les derniers commentaires

  • Souvent censuré par la rédaction le 28.07.2020 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut les masques en cotton ou en tissu, lavables, que les camelottes à usage unique ...

  • popol le 28.07.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonjour regarder ou informez vous ...une pharmacienne Espagnole a mis en culture en laboratoire des Masques et le RESULTAT N EST PAS BON A VOIR sur Yourube plusieurs personnes qui se plaignent de maux de tête et nausées port du masque en journée cela commence bien il est conseiller de laisser son nez hors du masque Question d un Médecin pourqoi on porte un masque réponse pour éviter de partager le virus logique donc pourquoi fouré un baton Mêche de +-15 cm jusqu au cerveau SI LE VIRUS CE TROUVE DANS LA SALIVE il suffit de craché dans bocal pour récupéré le virus???il est sure .....OU LE MASQUE NE SERT A RIEN OU LE TESTE EST SUPERFLU a vous de juger

    • nomasque le 28.07.2020 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      d'accord avec vous...on ne peut pas se protéger contre un virus qui est dans l'air... mais on peut arrêter de se donner la main ou de toucher le visage et essayer de garder nos distance par rapport aux inconnus... sur mon masque, même sans le labo, les bactéries rouge avaient commencer à s'installer, malheureusement je ne l'ai pas photographié.

    • Klein le 28.07.2020 14:39 Report dénoncer ce commentaire

      Video a interpréter avec précaution: Faites une culture microbienne de votre montre, votre téléphone, ou pire, votre portefeuille et vous serez encore bien plus choqué du résultat. Ce n'est pas pour autant qu'on tombe malade ! Par rapport à la tige: Si la salive est LE vecteur de transmission, ce n'est pas le meilleur endroit pour tester la présence du virus. On sait que le virus a besoin du récepteurs ACE2, qui sont essentiellement présents dans les cellules nasales profondes et pharynx.

    • @popol le 28.07.2020 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Mets ta main dans une boite de petri, mets en culture et tu aura le meme resultat. Les masques, c est comme les slips, faut les changer et les laver tous les jours. C est pas un scoop, c est de l'hygiene de base. PS: si tu laisses ton nez hors du masque, ca ne sert plus à rien d en porter.

  • Jean II le 28.07.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Phi : Je dirai pour tous les européens ils faut les prendre par la main .

    • maternelle le 28.07.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

      pour nous c'est pas normal de mettre des masque... on aime bien voir le visage... on lis sur le visage... donc oui... il faut nous apprendre comment faire

    • @maternelle le 28.07.2020 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      Si au bout de 6 mois c est toujours pas compris....

    • gazeleau le 28.07.2020 17:58 Report dénoncer ce commentaire

      @ Jean II Non pas par la main! On a dit distanciation !

  • coco le 28.07.2020 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surtout quand ont vois les footballeurs s'embrasser a la télé chapeau l'exemple pour les j5

    • Gardien de but le 28.07.2020 22:49 Report dénoncer ce commentaire

      Les footballeurs sont testés tous les jours.

    • Lili le 29.07.2020 06:28 Report dénoncer ce commentaire

      ils font des test regulierement avant chaque match, donc aucun risqué a ce niveau c'est comme si ils vivaient ensemble de plus ils sont tous dans la meme académie... vous n'embrassez pas votre conjoin/conjointe? vos enfants ???? c'est la meme :)

  • Phi le 28.07.2020 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Education maternelle pour les citoyens du GDL.