En Corée du Nord

03 juillet 2020 07:09; Act: 03.07.2020 07:13 Print

Un «brillant succès» face au Covid pour Kim Jong-​​un

Pyongyang n’a fait état d’aucun cas de la maladie liée au coronavirus, une version dont doutent les experts étant donné la proximité de la Chine.

storybild

Kim Jong-un, le 7 juin 2020 à Pyongyang. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’est félicité du «brillant succès» obtenu, selon lui, par son pays dans sa lutte contre le nouveau coronavirus, a rapporté vendredi l’agence officielle KCNA. Le pays, qui n’a fait état d’aucun cas, a pris des mesures drastiques contre la pandémie.

Le leader nord-coréen s’exprimait lors d’une réunion du parti des travailleurs consacrée jeudi à l’impact du virus. «Nous avons minutieusement empêché la percée de ce virus malin» et maintenu «une situation anti-épidémique stable malgré la crise sanitaire mondiale», a-t-il déclaré selon l’agence.

Il s’agit d’un «brillant succès obtenu grâce à la direction prévoyante du comité central du parti et au vif esprit de volontariat dont font preuve tous ceux qui suivent comme un seul homme les ordres du comité central du parti», a-t-il affirmé.

«Rester en alerte maximale»

La nation se doit néanmoins de «rester en alerte maximale», en particulier au vu des nouveaux foyers apparus dans «les pays voisins», a-t-il prévenu. «Il a répété à plusieurs reprises qu’une levée hâtive des mesures anti-épidémiques se traduirait par une crise inimaginable et irréparable», note KCNA.

Pyongyang n’a fait état d’aucun cas de la maladie liée au coronavirus 2019 (Covid-19), une version dont doutent les experts, alors même que le virus apparu en Chine voisine s’est propagé à tous les continents. La Corée du Nord a cependant pris des mesures drastiques, fermant ses frontières et imposant un confinement à des milliers de personnes.

Un expert de l’ONU a mis en garde le mois dernier contre un accroissement de l’insécurité alimentaire en conséquence de la fermeture des frontières. Plus de 40% de la population était déjà considérée en insécurité alimentaire avant la crise du coronavirus, avec de nombreux cas de malnutrition.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • red taz on le 03.07.2020 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal ils sont confiné depuis des dizaines d'années

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 03.07.2020 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui, il a raison, Baby Kim: aucun cas dans son pays ! Celui qui tousse est exécuté.

  • EU_COMPLICE le 03.07.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement, le virus ne franchit pas les frontières contrairement à ce que l'UE nous a dit.

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 04.07.2020 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va appeler Kim pour nous sauver ! - :d

  • Clement le 04.07.2020 05:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    régime nord coréen 1 - 0 bien pensant bobo gauchiste

  • coms le 03.07.2020 22:15 Report dénoncer ce commentaire

    Covid? c'est quoi? ca ce mange?

  • dom le 03.07.2020 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de dépistage, pas de cas... c’est tellement simple. Il fallait juste y penser !

  • Didier le 03.07.2020 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il paraît qu'ils sont immunisés, et que nous en Europe, on avale tout ce que les médias racontent comme des bons petits robots