Coronavirus

07 août 2020 13:02; Act: 07.08.2020 14:03 Print

Une protéine à l'origine des formes graves de Covid-​​19?

Une protéine produite par l'organisme dans un contexte d'inflammation pourrait jouer un rôle important dans les formes graves de Covid-19.

storybild

Chez les patients les plus atteints, outre le taux élevé de calprotectine, les analyses ont révélé un fonctionnement anormal de certains globules blancs. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon une étude menée par des chercheurs français, publiée jeudi dans la revue Cell, on relève «un taux très élevé» - 100 à 1 000 fois plus que la normale - de cette protéine, la calprotectine, chez les patients atteints d'une forme sévère de Covid-19. «Nos résultats suggèrent que la calprotectine pourrait être responsable de l'aggravation de la Covid-19», a estimé dans un communiqué l'auteur principal de l'étude, le chercheur en immunologie Aymeric Silvin. De nombreux travaux à travers le monde cherchent à mieux comprendre les mécanismes de l'«orage cytokinique», une réaction inflammatoire incontrôlée et excessive mise en cause dans les formes graves de Covid-19. «La forte augmentation de calprotectine dans le sang pourrait intervenir avant l'orage cytokinique associé à l'emballement inflammatoire des patients développant une forme sévère», a poursuivi Aymeric Silvin.

En théorie, on pourrait donc peut-être repérer les patients risquant de développer une forme sévère de la maladie, en testant le taux de calprotectine dans leur sang, selon le communiqué des organismes français à l'origine de ces recherches (Gustave Roussy, AP-HP, Inserm), en collaboration avec des équipes étrangères (Singapour, Chine, Israël).

Approche thérapeutique

En outre, cette piste pourrait offrir «une approche thérapeutique inédite», puisque le blocage du récepteur de la calprotectine pourrait aider à combattre l'aggravation. «Ces stratégies sont à évaluer par des essais cliniques», selon le communiqué. L'étude s'est appuyée sur l'analyse d'échantillons sanguins provenant de 158 patients admis aux urgences pour suspicion de Covid-19.

Chez les patients les plus atteints, outre le taux élevé de calprotectine, les analyses ont révélé un fonctionnement anormal de certains globules blancs, qui semble amoindrir la réponse immunitaire. Faire des analyses portant sur ces deux marqueurs lors de l'admission d'un patient pourrait donc aider à repérer en amont les risques de formes graves.

«Le diagnostic précoce d'une forme grave de la Covid-19 peut être réalisé sur un tube de sang», a espéré une autre des chercheuses, la Pr Michaela Fontenay, à la tête du service d'hématologie biologique de l'hôpital Cochin à Paris, citée dans le communiqué.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TontonB le 07.08.2020 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà publié il y a 15 jours avec l'interféron

  • calprotectine le 07.08.2020 23:39 Report dénoncer ce commentaire

    Beau texte, copié-collé comme d'hab... Allez, expliquez au moins ce qu'est ce marqueur de calprotectine et d'où ça peut provenir... (sûrement le plus important mais le moins expliqué!)

  • 1 infirmiere le 07.08.2020 17:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu vis dans le même monde que nous ? viens voir dans les hôpitaux si le covid n existe pas !

Les derniers commentaires

  • un citoyen désabusé le 08.08.2020 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    curieusement on ne parle jamais de dosage de Vitamine D ou surtout du taux de zinc alors qu'on sait qu'il joue un rôle important dans l'immunité, surtout en diminuant voir empêchant la fameuse tempête cytokinique... On ne parle pas non plus de la conférence de presse donnée par un groupement de médecin américain dénoncant la situation actuelle et donnant des résultats très positifs sur la fameuse hydroxychloroquine du prof Raoul. Rappelons que justement une des actions de l'hydroxychloroquine est de permettre une meilleure absoption du ZINC... CQFD

  • Palamunitan le 08.08.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les frites... ils ont déjà "tranché" - c'est le tour de QUOI, maintenant ? - On vous emmerde.

  • ITA 2 le 08.08.2020 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vraiment la foire aux infos, d'un côté nous avons des infirmières qui disent que les hôpitaux sont pleins de Covid, de l'autre nous avons d'autres infirmières qui affirment le contraire (pas dans cet article)... alors de façon très pragmatiques moi j'aurais tendance à croire que la verité est quelque part au milieu, oui il y a des cas Covid mais je crois pas que ce soit la grosse catastrophe comme certains veulent le faire croire.

  • Quidam le 08.08.2020 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    OK, donc on va donner un traitement spécial aux personnes ayant un haut taux de calprotectine. Pourquoi ne pas organiser des collectés de sang spécialement vers les guéris du Covid ?

  • calprotectine le 07.08.2020 23:39 Report dénoncer ce commentaire

    Beau texte, copié-collé comme d'hab... Allez, expliquez au moins ce qu'est ce marqueur de calprotectine et d'où ça peut provenir... (sûrement le plus important mais le moins expliqué!)