Carnet noir

15 décembre 2019 10:36; Act: 16.12.2019 14:39 Print

L'actrice Anna Karina est décédée

L'actrice et chanteuse française d'origine danoise, Anna Karina, est morte d'un cancer à 79 ans, à Paris.

storybild

Anna Karina prise en photo en mars 2018. (photo: AFP/Thomas Samson)

Sur ce sujet
Une faute?

Anna Karina, brune au visage pâle dévoré par de grands yeux bleu-gris, avait tourné sept films avec Godard, alors son compagnon, dans les années 60. Elle a également eu une carrière de chanteuse, notamment aux côtés de Serge Gainsbourg.

«Anna est partie hier dans un hôpital parisien des suites d'un cancer. C'était une artiste libre, unique», a déclaré à l'AFP, son agent, Laurent Balandras, selon qui la comédienne s'est éteinte auprès de son mari, le réalisateur américain Dennis Berry. «Aujourd'hui, le cinéma français est orphelin. Il perd l'une de ses légendes», a tweeté le ministre de la Culture, Franck Riester. La Cinémathèque française a, elle, fait part de son «immense tristesse».

Pierrot le Fou (1965) - Anna Karina et Jean-Paul Belmondo

Dans la mémoire des cinéphiles, Anna Karina restera l'image d'une ingénue libertaire, en particulier avec cette réplique culte : «Qu'est-ce que j'peux faire? J'sais pas quoi faire...» («Pierrot le fou», 1965).

Fragilité

D'une enfance au Danemark ballottée entre une mère distante, une grand-mère décédée trop tôt et un grand-père adoré, elle avait gardé une fragilité à fleur de peau. Encore mineure, elle débarque en stop à Paris, avec l'intention de devenir actrice. Elle y est vite repérée pour entamer une carrière de mannequin. De son vrai nom Hanne Karin Bayer, elle est rebaptisée Anna Karina par la couturière Coco Chanel.

Godard la repère dans une publicité et lui propose un petit rôle dans «À bout de souffle», avec Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo, qu'elle décline. Il la rappellera quelques mois plus tard pour le rôle principal du «Petit soldat», un film sur la guerre d'Algérie, qui sera interdit. Sur le tournage naît entre eux une idylle qui durera plusieurs années.

Ils vont tourner sept films ensemble parmi lesquels «Une femme est une femme» (prix de la meilleure interprétation au festival de Berlin en 1962), «Vivre sa vie», «Pierrot le fou», avec Jean-Paul Belmondo.

Actrice fétiche de Godard

Pendant dix ans, Anna Karina n'arrête pas de tourner mais elle reste l'actrice fétiche de Godard. Ni Chabrol ni Truffaut, les autres réalisateurs de la Nouvelle vague, ne la font tourner. «J'étais la femme de Jean-Luc. Ça leur faisait sans doute un peu peur», racontera-t-elle plus tard.

Jean-Luc Godard et Anna Karina, vingt ans après - Archives INA

Comme chanteuse, elle avait rencontré un grand succès en 1967 avec «Sous le soleil exactement» de Serge Gainsbourg, chanson tirée du téléfilm de comédie musicale «Anna», de Pierre Koralnik.

Anna Karina chante «Sous le soleil exactement» de Gainsbourg (Archives)

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.