Tekashi 6ix9ine

19 février 2019 16:21; Act: 19.02.2019 17:05 Print

«Tu seras assassiné un mois après ta sortie»

Actuellement en détention, le rappeur 6ix9ine aurait choisi de collaborer avec le FBI. Une décision qui pourrait lui coûter cher...

Sur ce sujet
Une faute?

Incarcéré depuis la fin novembre, Tekashi 6ix9ine pourrait finalement sortir bien plus tôt que prévu. Le nouveau phénomène rap aurait ainsi choisi de collaborer avec le FBI dans le cadre de l'enquête sur les activités criminelles de ses comparses des «Nine Trey Gangsters», un gang new-yorkais particulièrement violent.

Pour rappel, le jeune artiste de 22 ans fait face à 17 chefs d'accusation, et non des moindres: détentions d'armes, vols avec violence, tentative de meurtre. Par crainte de terminer ses jours en prison, 6ix9ine aurait donc pris la décision de dénoncer ses partenaires de crimes.

Un choix qui devrait lui valoir une libération en janvier prochain. Mais si la justice fédérale semble prête à passer l'éponge, le code de la rue est inflexible, et le rappeur peut s'attendre à de sérieuses représailles. C'est en tout cas ce que lui a promis un autre rappeur, Boosie Badazz.

La fin de sa carrière?

Si ce dernier n'est en rien impliqué dans l'affaire, le deal passé entre Tekashi 6ix9ine et les fédéraux apparaît comme une trahison.

«Quand tu as été incarcéré, j'ai été le premier a militer pour ta sortie, car je déteste voir un frère emprisonné. Mais je ne supporte pas les balances. Tu vas te faire assassiner moins d'un mois après ta sortie. Tes enfants vont se faire intimider à l'école. Tu mets ta famille en danger avec ce genre de décision. T'as pensé à leur sécurité?».

Du commentaire à la menace, il n'y a qu'un pas. Toujours est-il que Daniel Hernandez, de son vrai nom, devrait pouvoir bénéficier du programme de protection des témoins. Quant à sa carrière de rappeur, elle pourrait mécaniquement prendre fin une fois la procédure enclenchée.

(th/L'essentiel)