Adieu «Koh-Lanta»

08 septembre 2020 14:44; Act: 08.09.2020 14:59 Print

Inès débarque dans «La villa des cœurs brisés»

La finaliste de la dernière saison de «Koh-Lanta» a annoncé sur Instagram qu’elle se lançait dans un nouveau tournage. Une décision qui ne surprend pas grand monde.

Sur ce sujet
Une faute?

Sa décision n’a surpris personne. Finaliste de la dernière saison de «Koh-Lanta», Inès a annoncé lundi sur les réseaux sociaux qu’elle allait se lancer dans le monde merveilleux de la téléréalité. L’infirmière s’est mise «en intérimaire» et a accepté d’intégrer le casting de l’émission «La villa des cœurs brisés». La jeune femme annonce la couleur: «Je suis un cas à part sentimentalement parlant».

«Vous allez voir la personne que je suis vraiment, pas comme à Koh-Lanta», poursuit l’ex-aventurière, dans une story Instagram, avouant qu’elle a «peur de tomber dans des travers chelous» ou de péter les plombs face à d’autres membres du casting. Inès ajoute que ses préjugés concernant ce type de programme ont été balayés après sa rencontre avec la production de l’émission.

Les internautes ont donc eu le nez fin. En découvrant la plastique de rêve et le caractère volcanique de la candidate, de très nombreux twittos avaient pronostiqué une future participation d’Inès à une émission de téléréalité comme «Les Anges» ou «La villa des cœurs brisés».

En acceptant cette proposition, la jeune femme tire un trait définitif sur «Koh-Lanta»: le règlement de la production interdit aux candidats de participer à une émission de téléréalité. On ne reverra donc pas l’impétueuse infirmière dans une saison spéciale.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Coquille vide le 08.09.2020 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a la tête de l'emploi... Emission pour lowQi rempli de lowQi...la boucle est bouclé... "balayés après sa rencontre avec la production de l’émission" balayé par le gros chèque...

  • unpeufoufouleslulus le 08.09.2020 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre parents de voir son enfant devenir ce genre personne

  • cocou le 08.09.2020 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal, elle rêve d'une vie d'escort à dubai, avec ces émissions c'est tout benef pour elle

Les derniers commentaires

  • Charles le 09.09.2020 06:31 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a raison, ces personnes sont suivies sur Instagram par plusieurs millions de personnes, les rémunérations pour des posts sont énormes. Pourquoi se priver quand la vulgarité a envahie le monde. Les émissions de télé-réalité sont devenues la norme.

  • lylylou le 08.09.2020 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben bravo en période de mégas virus et on besoin d infirmière ... bravo mademoiselle!!!!

  • unpeufoufouleslulus le 08.09.2020 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre parents de voir son enfant devenir ce genre personne

  • remi le 08.09.2020 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est quand même un avion

  • cocou le 08.09.2020 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal, elle rêve d'une vie d'escort à dubai, avec ces émissions c'est tout benef pour elle