«Narcos: Mexico»

12 février 2020 19:50; Act: 13.02.2020 17:08 Print

Pour montrer la réalité de son pays

Avec son rôle dans la série «Narcos: Mexico», dont la saison 2 commence ce jeudi, Diego Luna espère sensibiliser le public à l'impact de la drogue sur le Mexique.

Sur ce sujet
Une faute?

Diego Luna, 40 ans, est une vraie star du cinéma mexicain. S'il a accepté d'incarner Félix Gallardo, baron de la drogue ayant sévi dans les années 70 et 80, dans un feuilleton de Netflix, c'est parce qu'il a lui-même été confronté à la guerre des cartels, bien que son père ait tout fait pour l'en protéger quand il était enfant.

«C'est en grandissant que j'ai compris l'impact de la drogue. Il m'a semblé primordial de participer à "Narcos: Mexico", car c'est la première fois qu'une série montre la réalité de mon pays», confie l'acteur. Pour lui, la fiction doit permettre à ceux qui la regardent de réaliser les conséquences de la guerre des cartels: «Plus de 500 000 personnes sont mortes chez moi depuis le début de ce fléau, il y a quarante ans. J'ose espérer qu'en apprenant cela, des gens y réfléchiront à deux fois avant de se faire une ligne de coke».

Des centaines d'emplois au Mexique

L'autre intérêt de la série, pour ce père de deux enfants de 9 et 11 ans, est qu'elle permet de donner du travail à des centaines de personnes au Mexique. D'ailleurs, Diego Luna essaie d'aider ses compatriotes actifs dans l'industrie du cinéma et de la télé dès qu'il le peut.

Cela passe notamment par un rôle derrière la caméra. «Être un metteur en scène m'a appris à être un meilleur comédien. Je n'avais aucune idée des contraintes de la réalisation et de la production. Je jouais sans me soucier du résultat. À présent, je dois m'assurer qu'une série ou un film rencontre une large audience, que cela soit sur le grand ou le petit écran», analyse-t-il.

(L'essentiel)