Entreprise au Luxembourg

02 mars 2020 08:37; Act: 02.03.2020 09:45 Print

Le bénéfice net de SES en légère hausse en 2019

BETZDORF - L'opérateur luxembourgeois de satellites affiche pour 2019 un bénéfice net en hausse de 1,3%, et un chiffre d'affaires en baisse de 1,3%.

storybild

SES pâtit du déclin de son activité vidéo. (photo: Editpress/Upload)

Sur ce sujet
Une faute?

L'opérateur européen de satellites SES a réalisé en 2019 un bénéfice net en hausse de 1,3% à 296,2 millions d'euros et un chiffre d'affaires en baisse de 1,3% à 1,98 milliard d'euros, sur fond de poursuite du déclin de son activité vidéo, a-t-il annoncé lundi. SES se montre prudent pour 2020, prévoyant un chiffre d'affaires compris dans une fourchette de 1,92 à 2 milliards d'euros et un excédent brut d'exploitation stable ou en légère baisse (entre 1,15 et 1,21 milliard d'euros, contre 1,21 milliard d'euros en 2019).

Ces prévisions 2020 sont en légère baisse par rapport à celles précédemment envisagées par le groupe. SES a indiqué par ailleurs qu'il envisageait la filialisation de son activité «Réseaux». Cette activité en croissance, à la différence de la vidéo, «croit très vite» et «est très demandeuse en capitaux», a expliqué le patron du groupe, Steve Collar, devant quelques journalistes. La filialisation envisagée «nous donnerait de la flexibilité», en permettant si besoin était «d'avoir recours à des capitaux extérieurs», a-t-il expliqué, sans exclure par exemple une cotation en Bourse.

L'activité Réseaux a vu son chiffre d'affaires augmenter de 4,5% (à change constant), à 734,1 millions d'euros. Elle représente désormais 38% de l'activité du groupe, contre 35% il y a un an. L'activité Vidéo a de nouveau décru en 2019, avec une baisse de 7,8% (à change constant) à 1,210 milliard d'euros. Elle représente désormais 61% du chiffre d'affaires du groupe, contre 65% en 2018. L'action SES a connu une année 2019 et un début 2020 difficile, démarrant à environ 17 euros mais décrochant brutalement mi-novembre, terminant à 10,38 euros vendredi soir à la clôture.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Brice Berthoux le 02.03.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est guère réjouissant.

Les derniers commentaires

  • Brice Berthoux le 02.03.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est guère réjouissant.