En Tunisie

27 septembre 2020 10:12; Act: 28.09.2020 12:28 Print

60% des hôtels pourraient ne pas rouvrir leurs portes

Comme de nombreux pays, la Tunisie vit une chute dramatique de ses recettes touristiques. Les autorités craignent que la branche ne s’en remette pas.

storybild

Le secteur touristique, très important pour l’économie tunisienne, représente 14% du PIB. (photo: AFP/photo prétexte)

Sur ce sujet
Une faute?

La Tunisie a enregistré durant les neuf premiers mois de 2020 une baisse de 60% de ses recettes touristiques, essentielles pour son économie, a indiqué samedi le ministre du Tourisme, tandis que beaucoup d'hôtels fermés pendant la crise sanitaire pourraient ne pas rouvrir. «On a enregistré une baisse dans les (revenus des) activités touristiques de 60% et on pourrait atteindre les 70% d'ici la fin de l'année 2020», a déclaré à la presse, le ministre du Tourisme, Habib Ammar.

Les recettes touristiques ont atteint 1,56 milliard de dinars (491,4 millions d'euros, selon les chiffres donnés par le ministère) du 1er janvier au 20 septembre 2020, soit une baisse de 60%. Le nombre de nuitées n'a pas dépassé les 4,62 millions, soit une baisse de 79,5% par rapport à la même période en 2019. Les arrivées aux frontières avaient elles atteint 1 714 493 au 20 septembre 2020 (-75,2%), selon les chiffres officiels. Malgré ces résultats, le directeur général au ministère du Tourisme, Moez Belhassine, a nuancé auprès de l'AFP la situation de la Tunisie, meilleure que celles de «pays voisins». Selon lui, beaucoup des professionnels du secteur s'attendaient à «une année blanche» sans aucune recette.

200 décès à cause du Covid

Ce responsable avoue toutefois que «le secteur touristique, très important pour l'économie tunisienne puisqu'il représente 14% du PIB, passe par une période assez difficile». Cette «crise sanitaire a mis en évidence certaines fragilités structurelles dans le secteur touristique dont l'assise financière (des établissements) et la précarité de l'emploi», a-t-il ajouté. Pour Khaled Fakhfakh, président de la Fédération tunisienne de l'hôtellerie (FTH), «la situation actuelle du tourisme est très mauvaise pour ne pas dire catastrophique». Selon lui, «60% des hôtels n'ont pas ouvert cette année et risquent de ne plus rouvrir» notamment à cause de la pandémie de Covid-19.

La Tunisie a dans un premier temps circonscrit l'épidémie sur son sol par des restrictions précoces et strictes dès l'apparition des premières contaminations début mars, en fermant notamment ses frontières, une mesure aux lourdes conséquences pour le tourisme. Même depuis leur réouverture le 27 juin et la levée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs, le secteur reste très affecté et «son évolution est lié à l'évolution» du virus, selon M. Belhassine. Le pays fait par ailleurs face à une résurgence du nombre de nouveaux cas détectés quotidiennement, avec un record de 1 087 jeudi. Au total le pays a enregistré plus de 14 000 cas dont près de 200 décès.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lolo le 28.09.2020 05:45 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai passé une semaine de vacances cette été au mois d'aout, le palace que j'ai occupé aurait pu assurer un service de qualité... c'était médiocre, malgré un taux d'occupation de 20/100. il pourrait soigner le peu de clients qu'ils ont

  • Djerbooooo le 28.09.2020 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour les petites mains tunisiennes, mais certains gérants d'hôtel ont un peu trop profité en augmentant les tarifs pour une qualité médiocre.

  • Rienafoutre le 28.09.2020 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tunisie des voleurs qui prennent vos bijoux et argent pendant votre absence et demande de vous faire rembourser par votre assurance plus jamais on récolte ce que l'on sème

Les derniers commentaires

  • bonsens le 29.09.2020 04:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    T’oublie la menace terroriste d’avant le COVID-19

  • Visitez Europe le 29.09.2020 04:32 Report dénoncer ce commentaire

    Pas la peine d'aller aussi loin pour profiter des vacances.

  • Laplanete le 29.09.2020 04:31 Report dénoncer ce commentaire

    Le tourisme de masse c'est fini. Va falloir s'y faire.

  • citoyen le 29.09.2020 01:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste pour les cougars grosses et moches qui allaient se taper et ramener un animateur pour lui faire des papiers

  • GRAND MAÎTRE le 28.09.2020 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a de belles choses à visiter en Europe....