Aux États-Unis

13 janvier 2020 07:39; Act: 13.01.2020 10:17 Print

Boeing aurait tiré sur les coûts au prix de la sécurité

Dans des e-mails internes, des employés de Boeing font état d'une mise en service au rabais du MAX, cloué au sol depuis que 346 passagers d'Ethiopian Airlines y sont restés.

storybild

Les Boeing 737 MAX sont cloués au sol.

Sur ce sujet
Une faute?

Mépris des régulateurs, des compagnies aériennes et de leurs propres collègues: une série de messages embarrassants de salariés de Boeing, dévoilés jeudi, livre un portrait peu flatteur de l'avionneur et dépeint une culture interne marquée par «l'arrogance» et le souci de réduire à tout prix les coûts. On y apprend que Boeing a minimisé l'importance du système antidécrochage MCAS pour éviter une formation des pilotes sur simulateur jugée plus coûteuse et susceptible d'allonger les délais d'approbation du MAX.

C'est pourtant ce logiciel qui est en cause dans les deux accidents de Lion Air et d'Ethiopian Airlines ayant fait 346 morts et entraîné l'immobilisation au sol du MAX. «Nous devons rester fermes sur le point qu'il n'y aura pas de formation sur simulateur. (...) Nous nous battrons contre tout régulateur qui essaiera d'en faire un préalable», écrit un salarié à son collègue en mars 2017, peu avant l'homologation du MAX. Quelques mois plus tard, le même salarié, pilote d'essais, se vante d'avoir «permis à (Boeing) d'économiser des tas de dollars».

Low-cost

En 2018, plusieurs employés travaillant sur les simulateurs du MAX s'inquiètent de nombreuses difficultés techniques rencontrées et de leur origine. «Mettrais-tu ta famille dans un simulateur MAX? Moi, je ne le ferais pas», écrit l'un d'eux en février, huit mois avant la première tragédie. «Non», lui répond un collègue. Deux autres salariés redoutent, eux, les conséquences pour l'image de Boeing, alors que leurs dirigeants semblent obnubilés, selon eux, par l'idée de rattraper le retard pris sur l'A320Neo d'Airbus.

«Tous leurs messages ne parlent que du respect des délais et font peu état de la qualité», se désole l'un d'eux. «Nous nous sommes mis tous seuls dans ce pétrin, en choisissant un sous-traitant à bas coûts et en imposant des délais intenables. Pourquoi le sous-traitant low-cost le moins expérimenté a-t-il remporté le contrat? Simplement parce que c'était une question de dollars», poursuit son collègue. «Présenter des excuses ne suffira pas», prévient Robert Clifford, avocat de familles de victimes d'Ethiopian Airlines.

Le 31 octobre 2019, 50 Boeing fissurés étaient immobilisés dans le monde:

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Airman le 13.01.2020 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    Lors de ma vie active j’ai travaillé en aviation. Les financiers ont toujours eu tendance à vouloir épargner dans la sécurité, car .elle est très coûteuse. Ma réponse fût souvent « Si vous pensez que la sécurité est trop chère, alors essayez de voir ce que coûte un accident » Boeing a péché et cela risque de leur coûter leur existence.

  • Rara le 13.01.2020 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au prix de la sécurité???? Comme si c’était nouveau?! Et si ce n’est pas pour la sécurité c’est donc à quel profit?

  • Amedeo Inciulateo le 13.01.2020 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un symbole des USA d'aujourd'hui. J'achète seulement chinois et russe depuis

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 13.01.2020 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lors de mes réservations je demanderai si c'est avec Boeing !! Dans ce cas NIET !!!

  • A bon entendeur le 13.01.2020 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les autres qui voudraient ou font deja la meme chasse au cout de development et/ ou de production feraient bien de regarder cet exemple. Le pas vu pas pris fonctionne jusqu'au moment ou l'on se fait prendre, et cela coute tres cher surtout aux USA.

  • Gerlinde Kuppler le 13.01.2020 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Définitivement, il est hors de question que je remonte un jour à bord d'un Boeing.

    • Micke D le 13.01.2020 14:23 Report dénoncer ce commentaire

      C'est votre choix.

    • Marty McFly le 13.01.2020 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      Faudra m'expliquer comment vous faites pour choisir vos vols alors...

  • Rara le 13.01.2020 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au prix de la sécurité???? Comme si c’était nouveau?! Et si ce n’est pas pour la sécurité c’est donc à quel profit?

  • Amedeo Inciulateo le 13.01.2020 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un symbole des USA d'aujourd'hui. J'achète seulement chinois et russe depuis

    • Oh oh oh le 13.01.2020 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Je me méfierais aussi à ta place.