Crise au Liban

05 janvier 2020 13:14; Act: 06.01.2020 11:49 Print

Des banques fermées jusqu'à nouvel ordre

Toutes les banques d'une région du Liban ont été fermées, après une manifestation violente, dans un établissement samedi, survenue en pleine crise politique.

storybild

Un incident violent a eu lieu dans une banque samedi. (photo: AFP/Mahmoud Zayyat)

Sur ce sujet
Une faute?

Des banques ont fermé samedi jusqu'à nouvel ordre dans le nord du Liban, a rapporté l'Agence de presse officielle ANI, après un sit-in de manifestants protestant contre les restrictions bancaires et ayant entraîné l'intervention des forces de sécurité. Des manifestations inédites secouent le Liban depuis le 17 octobre, les protestataires conspuant notamment les autorités pour leur incapacité à résorber la grave crise économique. Depuis septembre, les banques ont imposé des restrictions de plus en plus drastiques sur les retraits et les transferts.

Aucune mesure officielle n'a été décrétée, mais les retraits sont limités en dollars et livres libanaises. Ces mesures ont provoqué la colère des clients qui accusent les banques de tenir leur argent en otage. Samedi, toutes les banques de la région d'Akkar, dans le nord du pays, étaient fermées, selon l'agence de presse ANI, au lendemain d'un appel de l'Association des banques à les fermer «jusqu'à nouvel ordre». Vendredi, des manifestants avaient fait un sit-in dans une banque à Halba, dans cette région, où ils ont soutenu un client qui n'avait pu recevoir qu'une partie de l'argent qu'il réclamait, selon l'ANI.

Les protestataires ont refusé de partir tant que l'homme n'aurait pas reçu la totalité de son argent, provoquant une dispute avec la direction de la banque et entraînant l'intervention des forces de sécurité qui ont tiré du gaz lacrymogène à l'intérieur même de l'établissement bancaire. La querelle a pris fin au bout de dix heures lorsque la direction a promis de verser la totalité de l'argent au client. L'Association des banques a condamné «une attaque» constituant une «menace à la sécurité des employés», et appelé les établissements de la région à fermer, à partir de samedi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Knipchen le 07.01.2020 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    Inquiétude, comment Carlos Ghosn va t-il survivre ?

  • benvoyons le 07.01.2020 05:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l argent est roi et les fidèles les vrais ...les plus pauvres ceux souffrent vraiment sont vraiment privés de tout pendant que les ayathollats qui jugent que les autres pays mondiaux nous les infidèles devront subir leurs terreurs...je crois pas que la religion musulmane revendique la violence la mort la déchéance...mais on terrorise son peuple pour justifier leurs guerre d idee ...vraiment aucune religion au monde ne permet de faire de la violence de laisser mourir sa population de faim de moyen pour construire une terreur ....entre un trump et un ayathollat ...mettons les dans une pièce se battre entre eux...ça serait mieux plus simple ...courage a cette population vraiment triste

  • Pedro57 le 07.01.2020 04:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carlos Ghosn a bien choisi sa destination dirait-on !

Les derniers commentaires

  • Knipchen le 07.01.2020 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    Inquiétude, comment Carlos Ghosn va t-il survivre ?

  • benvoyons le 07.01.2020 05:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l argent est roi et les fidèles les vrais ...les plus pauvres ceux souffrent vraiment sont vraiment privés de tout pendant que les ayathollats qui jugent que les autres pays mondiaux nous les infidèles devront subir leurs terreurs...je crois pas que la religion musulmane revendique la violence la mort la déchéance...mais on terrorise son peuple pour justifier leurs guerre d idee ...vraiment aucune religion au monde ne permet de faire de la violence de laisser mourir sa population de faim de moyen pour construire une terreur ....entre un trump et un ayathollat ...mettons les dans une pièce se battre entre eux...ça serait mieux plus simple ...courage a cette population vraiment triste

  • Pedro57 le 07.01.2020 04:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carlos Ghosn a bien choisi sa destination dirait-on !

  • luis le 05.01.2020 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils ont touts les droits puisque l argent est roi