Aviation

26 octobre 2020 13:16; Act: 26.10.2020 13:38 Print

Jusqu'à 30 000 emplois menacés chez Lufthansa

Le premier groupe aérien européen pourrait prendre une décision drastique, en raison de la chute du trafic aérien causée par la pandémie de Covid-19.

storybild

Le groupe avait déjà annoncé en septembre, son intention de supprimer plus de postes que les 22 000 déjà prévus dans un plan annoncé au printemps. (photo: AFP/Christof Stache)

Sur ce sujet
Une faute?

Jusqu'à 30 000 emplois sont menacés au sein du premier groupe aérien européen Lufthansa, en raison de la chute du trafic aérien causée par la pandémie de Covid-19, a prévenu sa direction. «Nous sommes déterminés à conserver au moins 100 000 des 130 000 postes du groupe», déclare le PDG de Lufthansa, Carsten Spohr, dans une lettre à ses salariés envoyée dimanche et dont l'AFP a obtenu une copie. Le groupe avait déjà annoncé en septembre son intention de supprimer plus de postes que les 22 000 déjà prévus dans un plan annoncé au printemps.

Mais le nombre exact n'avait pas été communiqué. «Après un été qui nous a donné de l'espoir, nous ressentons désormais sur notre activité des effets équivalents à celui d'un confinement», ajoute Carsten Spohr dans sa lettre. Le léger regain du trafic aérien mondial entre juin et août est retombé face à la résurgence des cas d'infections et des restrictions en Europe. «L'hiver 2020/2021 va être un immense défi», a ajouté le patron du groupe, qui chapeaute également les compagnies Austrian Airlines, Swiss et Brussels Airlines. Lufthansa perd désormais un million d'euros toute les deux heures, contre un toutes les heures au début de la pandémie.

Mais le groupe doit «intensifier ses efforts pour continuer à réduire ses coûts», affirme M. Spohr. Pour l'hiver, la compagnie s'attend à un volume d'activité se situant à un cinquième de son niveau de l'an dernier. Lufthansa va donc devoir clouer au sol 125 avions supplémentaires, sur une flotte de 763, et ne proposera qu'un quart «au maximum» de ses capacités de vol. «Nous devons partir du principe que les conséquences (de la pandémie) sur notre activité se feront sentir dans les années à venir», conclut M. Spohr. Lufthansa a fait état au troisième trimestre d'une lourde perte opérationnelle de 1,26 milliard d'euros. L'entreprise a bénéficié en juin d'un vaste plan de sauvetage de 9 milliards d'euros du gouvernement allemand, qui est entré à son capital à hauteur de 25%.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le canard enchaîné le 26.10.2020 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LUXAIR aussi inquiète

Les derniers commentaires

  • le canard enchaîné le 26.10.2020 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LUXAIR aussi inquiète

    • Simple logique le 27.10.2020 17:41 Report dénoncer ce commentaire

      Les licenciements seront inévitables. Pas de clients, donc pertes énormes.