Transport aérien

06 avril 2020 11:15; Act: 06.04.2020 11:54 Print

Pris en otage par les compagnies aériennes

Question de survie, l'industrie espère obtenir un délai de grâce pour ne rembourser les billets qu'à fin 2021.

storybild

(photo: Editpress/Hmontaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Les centres d'appel des compagnies aériennes sont toujours saturés, des semaines après les annulations de vols. Selon l'Association internationale du transport aérien (Iata), le montant total des billets touchés par la crise sanitaire représenterait quelque 35 milliards de dollars, dont 10 milliards en Europe. Au bord de la faillite, les compagnies aériennes font tout pour que leurs créanciers renoncent au cash. «En principe, nous essayons de satisfaire les clients avec des bons aussi souvent que possible et de ne pas permettre des remboursements immédiats», a déclaré Ulrich Svensson, directeur financier du groupe Lufthansa.

«Vous pouvez proposer de préférence un bon aux passagers, mais vous ne pouvez pas les forcer à l'accepter», a mis en garde Adina Valean, commissaire européenne aux transports. Citée par la «NZZ am Sonntag», elle s'est gardée de préciser le délai. Les compagnies aimeraient pouvoir procéder au remboursement seulement à l'échéance de bons valables jusqu'à fin 2021, alors qu'il est exigible ordinairement les jours suivant l'annulation d'un vol. «Si nous n'obtenons pas cela, un certain nombre de compagnies ne survivra pas», a prévenu la porte-parole de l'association européenne des compagnies aériennes A4E, ajoutant que «cela mettrait les passagers concernés dans une situation bien pire». En moyenne, les compagnies aériennes ont des réserves de liquidités pour environ deux mois, celui de mai s'annonçant critique. Le remboursement des billets aurait pour effet d'annuler en partie les aides gouvernementales attendues pour leur survie.

(L'essentiel/laf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mettre un frein le 06.04.2020 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que cette crise fera réfléchir les gens et diminuer les départs en vacances/étrangers. Car aller 4 fois à l'étanger par/an (voir 8-10 fois pour certains avec les fameux week-end), ce n'est pas viable pour la planête. Stop aux excès!

  • la roue tourne le 06.04.2020 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Essayez de demander un bon à une compagnie aérienne pour un vol non échangeable ni remboursable car vous ne pouvez plus voyager - peu importe la raison, même le décès d'un proche, leur réponse est NON. Tant pis pour vous, aucune pitié....

  • Miss57 le 07.04.2020 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense que nous serons beaucoup à ne pas partir cet année.

Les derniers commentaires

  • bingo le 07.04.2020 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous me faites bien rire. Toute l’année vous chassez les prix les moins chers et bien vous voilà face à la réalité. Cette course à la pression sur les prix met à mal des industries complètes et leurs emplois. Et maintenant qu’on réalise ce qu’on crée comme système pervers également en tant que consommateur, certains ne prennent pas leur part de responsabilité. Alors soit vous financez ces entreprises dans la difficulté avec vos 100 balles de billets pendant quelques mois à 0%, soit preparez-vous a leur faillite et à payer de vrais prix à l’avenir.

  • Miss57 le 07.04.2020 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense que nous serons beaucoup à ne pas partir cet année.

  • nohumanhater le 07.04.2020 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi toujours pas remboursé par easy jet

    • Grounded le 07.04.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      Idem, Easyjet a annulé mon vol, et j'ai pu encoder sur leur site ma demande de remboursement, qui a été validé avec remboursement annoncé sous 7 jours ... toujours rien reçu après 2,5 semaines ...

  • Utilisateur le 07.04.2020 00:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord avec vous , nous sommes dans la même situation.

  • liliana le 06.04.2020 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mettre un frein tout a fait d'accord avec vous. mais je pense que même avec ça les gens vont voyager encore plus, attrapé tous les voyages prévus