États-Unis

23 février 2020 12:45; Act: 25.02.2020 16:26 Print

Amazon offre des consultations médicales

Il suffit d'une app aux salariés du cybermarchand américain pour interagir avec un médecin.

Sur ce sujet
Une faute?

La plateforme Amazon Care est disponible depuis mardi pour le personnel engagé au siège social de l'entreprise, à Seattle. Amazon Care est pour l'instant réservé au personnel du siège social. Elle propose des téléconsultations médicales lancées par l'intermédiaire d'une app. Elle «élimine les déplacements et les temps d'attente en mettant en relation les employés ou les membres de leur famille avec un médecin ou une infirmière par le biais d'un chat ou d'une vidéo en direct, avec la possibilité d'un suivi en personne par une infirmière diplômée», explique l'entreprise.

Amazon Care permet de planifier une visite pour le suivi, assuré par un professionnel de la santé, au domicile ou au bureau du patient. Le service permet également de livrer des ordonnances au domicile du salarié.

Prestataire «indépendant»

D'un point de vue juridique, les prestataires de soins, y compris les médecins et les infirmières, sont employés par une filiale indépendante d'Amazon, appelée Oasis Medical. Cette disposition doit garantir que l'entreprise ne détiendra aucune information sur la santé de ses collaborateurs, conformément à la loi. Amazon Care fait partie des avantages sociaux mis en avant par le groupe. Comme le rappelle CNBC, d'autres entreprises de la high-tech ont développé leur propre clinique de soin, à l'instar d'Apple, qui vante la qualité de ses prestations auprès du personnel engagé à son siège californien de Cupertino.

Amazon Care fait partie de la stratégie globale de la firme de Jeff Bezos. L'an dernier, elle a racheté Pillpack, une start-up active dans la distribution de médicaments, pour un montant estimé à 1 milliard de dollars. Elle collabore avec JP Morgan et Berkshire Hathaway dans le projet Haven, consortium visant à réduire les coûts et renforcer la qualité des soins pour leur 1,2 million de salariés. Amazon vise aussi le grand public, avec son interface vocale et les diagnostics d'Ask Alexa.

(L'essentiel/laf)