À Las Vegas

10 janvier 2020 07:39; Act: 10.01.2020 10:04 Print

Il trolle le salon CES avec une patate connectée

Une start-up française présente un vrai faux produit au célèbre salon de l'électronique en guise de pied de nez au monde de la tech.

Sur ce sujet
Une faute?

Annoncée par son créateur comme «une des innovations les plus disruptives du CES 2020», POTATO se présente sous la forme loufoque d'une patate connectée. Imaginé par le Français Nicolas Baldeck à la tête de la start-up BPZ Labs, ce produit est censé décoder le langage de la pomme de terre et le traduire en une connexion Bluetooth, afin de connaître l'état de santé du tubercule.

«Les pommes de terre sont très très intelligentes mais on ne peut pas leur parler. C'est pour cela que j'ai créé le Neuraspud», peut-on entendre expliquer le jeune homme sur son petit stand à la 53e édition du célèbre salon de l'électronique de Las Vegas, dans une vidéo publiée sur Twitter. Le Neuraspud? Il s'agit d'«une interface patate-machine à haut débit», informe le communiqué de presse.

«Concrètement, j'ai un vrai produit: une carte électronique qui se plante dans la patate», a expliqué le jeune homme à BFM Tech. «Des électrodes en or sont utilisées pour capter les ondes cérébrales de la pomme de terre, qui sont immédiatement envoyées au processeur d'intelligence artificielle embarqué», ajoute le communiqué. Grâce à cette antenne affichée au prix de 34 dollars via une plateforme de financement participative, la patate se transforme aussi en assistant virtuel auquel l'utilisateur peut poser des questions via une app dédiée et ainsi obtenir des réponses préprogrammées.

On l'aura compris, ce vrai faux projet est en fait une blague. Elle se veut une critique des excès et des innovations absurdes que l'on peut trouver chaque année au salon CES mais aussi un pied de nez à son organisation. Nicolas Baldeck a en effet détaillé la facilité avec laquelle il a réussi à obtenir un stand au CES. Le plaisantin n'a eu qu'à remplir un formulaire et à payer 1000 dollars. «J'ai simplement expliqué en quoi POTATO était un objet connecté doublé d'un assistant personnel, à même de recourir à la fois à l'intelligence artificielle et au cloud». Sa blague lui aura tout de même coûté 4000 dollars au total, y compris les frais de transport et de logement.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Francky le 10.01.2020 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    4000 € pour une pub mondial pour ça société, c'est vraiment pas cher, ça donne la frite et ça va lui raporter des centaine de patate.

  • J'adore les hoax le 10.01.2020 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Typique du monde d'aujourd'hui. Etonnant qu'il n'ait pas levé 2 ou 3 millions d'euros de fonds d'un VC ! On a bien vu ça avec les ICO bidons. MArketing, quand tu nous tiens

  • Coolio le 12.01.2020 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Ahah bien vu

Les derniers commentaires

  • Coolio le 12.01.2020 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Ahah bien vu

  • J'adore les hoax le 10.01.2020 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Typique du monde d'aujourd'hui. Etonnant qu'il n'ait pas levé 2 ou 3 millions d'euros de fonds d'un VC ! On a bien vu ça avec les ICO bidons. MArketing, quand tu nous tiens

  • Francky le 10.01.2020 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    4000 € pour une pub mondial pour ça société, c'est vraiment pas cher, ça donne la frite et ça va lui raporter des centaine de patate.