Jeux vidéo

08 avril 2020 16:47; Act: 08.04.2020 16:55 Print

L'arme de Sony pour pulvériser Microsoft

On connaît désormais les deux consoles de jeux et leur manette qui vont se disputer les faveurs des gamers en fin d'année.

storybild

Sony mise sur la DualSense.

Sur ce sujet
Une faute?

Après Microsoft et son pad pour la série X des Xbox, c'est au tour de Sony d'avoir levé le voile sur l'accessoire qui accompagnera sa PlayStation 5. Contrairement à son concurrent américain qui a misé sur la continuité, la firme nippone a misé sur une petite rupture marquée par la dénomination de la manette appelée DualSense au lieu de DualShock.

Sony entend ainsi capitaliser de la sympathie avec deux innovations axées sur l'immersion: un retour haptique plus précis pour les vibrations et des gâchettes avec des sensations plus réalistes dans certains gestes. «Nous voulons que les joueurs ressentent la DualSense comme une extension d'eux-mêmes lorsqu'ils jouent, jusqu'à oublier qu'elle est dans leurs mains», a expliqué Hideaki Nishino, vice-président chez Sony Interactive Entertainment

Favoriser les parties en réseau

Pas de révolution par contre dans l'agencement des sticks. Sony mise toujours sur deux sticks symétriques et rapprochés, contrairement à Microsoft et ses sticks asymétriques. De quoi alimenter les querelles entre les partisans des deux ergonomies de jouabilité. On relève également la présence de microphones pour se passer d'un casque lors d'un chat vocal.

Les parties en réseau et le partage sont des enjeux majeurs à l'heure où les joueurs veulent partager leurs parties en direct sur les plateformes spécialisées. Microsoft a ajouté son bouton Share avec certainement l'idée de favoriser les publications sur Mixer. Sony a lui rebaptisé Create son bouton Share, en prévoyant certainement des fonctions allant au-delà du simple partage.

(L'essentiel/laf)