Piratage informatique

09 janvier 2020 13:27; Act: 09.01.2020 14:29 Print

Les autos de plus en plus connectées et piratées

Les ingénieurs du secteur de l'automobile doivent désormais penser à chaque élément en pensant à la cybersécurité. Les risques de détournement et d'accident sont réels.

storybild

Les voitures contiennent de plus en plus d'éléments connectés, ce qui augmente les risques de piratage. (photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet
Une faute?

À mesure que les voitures deviennent des ordinateurs comme les autres, la menace pour la sécurité routière évolue: les véhicules nous protègent de mieux en mieux des conducteurs si faillibles, mais le risque de piratage à distance augmente. Au salon des technologies de Las Vegas (CES), GuardKnox propose à ses clients une simulation de conduite de Formule 1. Après un demi-tour de piste, une employée de l'entreprise israélienne de cybersécurité lance une attaque, et le volant ne réagit plus. Le cobaye, impuissant, finit sur le bas-côté.

Ce scénario ne relève pas de la science-fiction. Les voitures comportent des dizaines de processeurs et de plus en plus d'applications. Elles communiquent avec des serveurs et bientôt avec les autres véhicules alentours. Autant de passerelles dont des hackers peuvent se servir pour dérober des données ou activer et désactiver les commandes: essuie-glaces, phares, freins, volant,... «Prenons l'exemple d'un camion qui transporte du carburant. Imaginez un criminel qui parvient à en prendre le contrôle. Il peut l'envoyer dans le fossé ou dans un bâtiment. C'est le 11 septembre sur roues», élabore Moshe Shlisel, patron de GuardKnox.

Quelques exemples de piratage

D'ici 2023, 775 millions de véhicules privés seront connectés, contre 330 millions en 2018, d’après un rapport de Juniper Research. «Aujourd'hui, avec la connectivité, il est devenu nécessaire de penser chaque élément de l'automobile avec la cybersécurité en tête», constate Henry Bzeih, ancien membre du Conseil pour la Cybersécurité automobile. En 2019, la société israélienne Upstream a recensé plus de 150 incidents connus de cybersécurité automobile, deux fois plus qu’en 2018. Selon la start-up, plus de la moitié ont été provoqués par des hackers dits «malveillants», par opposition aux «white hackers», qui cherchent les failles à des fins scientifiques ou pour le compte des entreprises.

La majorité des piratages concernent le verrouillage à distance des voitures. Mais un nombre croissant cible aussi les connexions aux serveurs (le cloud) ou aux applications mobiles. En avril dernier, à Chicago, une centaine de voitures de luxe ont été volées grâce à un piratage de l'app Car2Go de Daimler. En 2015, un piratage avait marqué les esprits. Deux chercheurs avaient réussi à contrôler à distance les freins, la radio et d'autres fonctions d'une Jeep Cherokee, en passant par sa plateforme d'info-divertissement. Fiat Chrysler avait dû rappeler 1,4 million de voitures et camions.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • éléctronique le 09.01.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais finir par rouler avec mon vieux Käffer ( coccinelle ) qui a 45 ans, avec ça pas de soucis de ce côté là :)

  • Cyber sensible le 09.01.2020 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je travaille dans la télécom et la technologie IOT, jamais de voitures connectées pour moi, jamais! Et si je n'ai plus le choix, ma première action avant de prendre le volant sera de retirer la carte SIM, tout simplement! Les risque sont bien trop importants par rapports aux avantages. Lisez "Cyber fragiles" de Blaise Mao, vous comprendrez beaucoup de chose et ne regarderai plus votre smarphone, votre smarthouse ou votre voiture connectée de la même manière.

  • baboun le 09.01.2020 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fin1980 un technicien a réussi à ouvrir à distance plusieurs véhicules équipés de fermetures centralisées ( à l'époque une seule fréquence émetteur)

Les derniers commentaires

  • Cyber sensible le 09.01.2020 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je travaille dans la télécom et la technologie IOT, jamais de voitures connectées pour moi, jamais! Et si je n'ai plus le choix, ma première action avant de prendre le volant sera de retirer la carte SIM, tout simplement! Les risque sont bien trop importants par rapports aux avantages. Lisez "Cyber fragiles" de Blaise Mao, vous comprendrez beaucoup de chose et ne regarderai plus votre smarphone, votre smarthouse ou votre voiture connectée de la même manière.

  • baboun le 09.01.2020 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fin1980 un technicien a réussi à ouvrir à distance plusieurs véhicules équipés de fermetures centralisées ( à l'époque une seule fréquence émetteur)

  • éléctronique le 09.01.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais finir par rouler avec mon vieux Käffer ( coccinelle ) qui a 45 ans, avec ça pas de soucis de ce côté là :)