Numérique

02 juillet 2019 13:25; Act: 02.07.2019 13:41 Print

Microsoft efface les livres achetés par ses clients

Tous les ouvrages électroniques achetés sur la boutique en ligne du géant de Redmond deviendront illisibles, ce mois-ci.

storybild

Le patron de Microsoft Satya Nadella. (photo: Beck Diefenbach)

Sur ce sujet
Une faute?

Mauvaise nouvelle pour les personnes ayant acquis des livres électroniques via le Microsoft Store. Avec la fermeture annoncée en avril dernier de la section de la boutique en ligne consacrée aux ebooks, ces derniers ne seront plus accessibles. Ils seront effacés à partir de ce mois de juillet. Cela concerne également les livres électroniques téléchargés gratuitement, explique la société dans sa foire aux questions.

Microsoft a commencé à vendre des livres électroniques en 2017, mais des limitations technologiques les ont rendus impopulaires, souligne le site spécialisé Gizmodo. Les utilisateurs ne pouvaient les lire que via le navigateur web Edge. De plus les DRM (Digital Rights Management), verrous numériques, empêchaient de les partager avec d'autres utilisateurs. Ce sont ces mêmes protections qui permettent aujourd'hui au géant de Redmond de rendre les ebooks inutilisables.

Seule consolation pour les utilisateurs: l'entreprise américaine prévoit de les rembourser totalement via le mode de paiement utilisé au moment de l'achat ou via leur compte Microsoft si la carte bancaire a entre-temps expiré. Quant aux personnes ayant annoté leurs livres électroniques avant le 2 avril, elles recevront l'équivalent d'environ 22 euros de dédommagement pour la perte de leurs informations.

«Je ne peux pas croire cette phrase. "Les livres vont cesser de fonctionner". Je continue à le dire et ça sonne pire à chaque fois», a notamment réagi sur Twitter Rob Donoghue, développeur de jeux vidéo. Cory Doctorow, écrivain et journaliste impliqué dans la gestion des droits numériques qui dit avoir prédit ce scénario il y a 15 ans, s'est aussi emporté sur la question.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cancoillotte le 02.07.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, les fameux DRM, vous achetez des choses qui ne vous appartiennent pas, comme si vous achetiez une maison dont on ne vous donne pas la clef.

  • Tipiak le 02.07.2019 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    bah tu le convertis en epub ou en pdf et le tour est joué

Les derniers commentaires

  • Tipiak le 02.07.2019 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    bah tu le convertis en epub ou en pdf et le tour est joué

  • Cancoillotte le 02.07.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, les fameux DRM, vous achetez des choses qui ne vous appartiennent pas, comme si vous achetiez une maison dont on ne vous donne pas la clef.