Réseaux sociaux

28 mai 2020 12:08; Act: 28.05.2020 12:52 Print

Une star dérape et la note de TikTok plonge

Bombardée de critiques en raison d’une vidéo truquée d’un créateur indien, la cote de l’application TikTok est tombée à 1,2 étoile. Google est intervenu.

storybild

L’application propriété de ByteDance a été chahutée. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’influenceur Faizal Siddiqui a provoqué, indirectement, un plongeon sans précédent de la note de TikTok. Dans une vidéo retirée depuis, on pouvait l’imaginer en train de mener une attaque à l’acide contre une femme qui menaçait de le quitter. Face à l’indignation suscitée, l’Indien aux près de 150 000 abonnés a été contraint de présenter ses excuses.

«En tant qu’influenceur des médias sociaux, je me rends compte de ma responsabilité et je m’excuse auprès de toute personne offensée par la vidéo», a-t-il notamment déclaré. De son côté, TikTok a retiré les copies de la vidéo incriminée. «Conformément à notre politique, nous n’autorisons pas les contenus qui mettent en danger la sécurité d’autrui, encouragent les dommages physiques ou glorifient la violence contre les femmes», a fait savoir la firme chinoise.

Google à la rescousse

Mais les dommages ne se sont pas arrêtés là pour TikTok. Ils se sont répercutés sur la note de l’application. Sur la boutique PlayStore de Google, elle a été dégradée de 4,5 à 1,2 étoile (sur 5) en l’espace d’une nuit. L’ampleur du plongeon a cependant frappé l’attention. Google a dû constater que des critiques émanaient de faux comptes créés pour l’occasion.

«Lorsque nous apprenons des incidents d’abus de spam, nous examinons et prenons des mesures correctives pour supprimer les notes et commentaires inappropriés», a commenté la firme américaine. Plus de 4 millions d’avis ont été supprimés dans la foulée. Cela n’a pas suffi à TikTok pour retrouver sa cotation d’avant le dérapage de Faizal Siddiqui, la note stagnant sous les 3 étoiles durant une journée. Mais tout est finalement quand même rentré dans l’ordre, l’application retrouvant presque sa cote de départ, soit 4,4 étoiles.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pauvreinde le 28.05.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    de nos jours tu peux tuer qn sur video, 2 minutes apres tu t excuse et c bon...........

  • MausiMaus le 28.05.2020 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah la vie virtuelle.. tellement utile..

  • denalen le 28.05.2020 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    vive le tout électronique qui permet tout et son contraire

Les derniers commentaires

  • Censure le 30.05.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Une preuve de plus que les réseaux sociaux de tous bords ne sont que de fantastiques moyens de manipulation des foules. Ne croyez pas tout ce qu'on essaye de vous faire gober à coups de millions de messages truqués... Même si je ne l'apprécie pas beaucoup, Trump a d'une certaine raison d'en vouloir aux réseaux sociaux qui n'hésitent pas à abuser de leurs positions dominantes pour filtrer et promouvoir les sujets qui leurs conviennent... Réfléchissez !

  • Oizirbaf le 28.05.2020 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et Facebook peux, comprend pas ....

  • MausiMaus le 28.05.2020 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah la vie virtuelle.. tellement utile..

  • denalen le 28.05.2020 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    vive le tout électronique qui permet tout et son contraire

  • pauvreinde le 28.05.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    de nos jours tu peux tuer qn sur video, 2 minutes apres tu t excuse et c bon...........