Automobile

08 mars 2019 09:00; Act: 08.03.2019 09:39 Print

Le Cherokee progresse encore

Pour ce qui est la seconde partie de sa vie, le Cherokee a remanié son offre mécanique et remis à jour sa connectivité.

storybild

Le moteur 2.2 diesel de 195 ch s’accommode bien de la masse du Jeep Cherokee, dont le restylage de mi-vie se voit au niveau des feux.

Sur ce sujet
Une faute?

L’histoire a commencé avec le Cherokee en 2013. Construit sur une plateforme modifiée d’Alfa Romeo Giulietta, ce modèle avait introduit de nombreuses nouveautés. Malgré son style atypique, il a remporté un gros succès aux États-Unis, mais sans vraiment convaincre en Europe.

Pour son restylage de mi-vie, les différences ne sont pas criantes. À l’avant, la principale évolution touche les feux, plus épais et de type monobloc, le capot, avec un nouveau dessin, et les antibrouillards. À l’arrière, les feux présentent un graphisme remanié, tandis qu’une bande lumineuse à diodes enveloppe les feux stop et les clignotants.

Sous le capot, Jeep a fait le ménage. En diesel, seul le 2.2 MultiJet reste. Il est disponible en deux puissances (150 et 195 ch) et conforme à la norme Euro 6d-Temp grâce à un nouveau turbocompresseur à géométrie variable et au dispositif de réduction catalytique sélective par injection d’AdBlue. En essence, un nouveau 2 litres 4 cylindres turbo de 268 ch est proposé.

Niveau sonore parfois trop élevé

Le 2.2 195 ch est d’office accouplé à une boîte automatique ZF à neuf rapports. Avec le choix entre une transmission 4x2 (traction) ou 4x4. Sur tous types de routes, ce Cherokee 2.2 MultiJet 195 ch, en version transmission intégrale, fait apprécier l'accord réussi moteur-boîte, avec des changements de vitesses basés sur une bonne exploitation du couple (quelque 450 Nm tout de même).

Mais dommage que le niveau sonore soit parfois trop élevé sur certaines montées de rapports. En version Overland (le haut de gamme), le modèle d’essai était monté sur des roues de 19".

Équipements généreux (ouverture mains libres, caméra de recul, phares à LED...), devenu à la fois plus sûr et plus connecté, doté d'un moteur très coupleux, ce Cherokee a bien évolué.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.