Bande dessinée

08 janvier 2020 09:00; Act: 08.01.2020 09:25 Print

Six mois passés avec un homme reclus en Sibérie

«Dans les forêts de Sibérie» raconte l'époque où Sylvain Tesson a vécu éloigné du monde, au milieu de nulle part. Virgile Dureuil en a tiré un album captivant.

storybild

L'album présente les grands espaces dans lesquels a évolué Sylvain Tesson. (photo: Casterman)

Sur ce sujet
Une faute?

Une petite maison en bois au pied d'une montagne située à 120 kilomètres du premier village et à cinq heures de marche du premier voisin, dans une zone où les températures atteignent -30°C. «Bref, le paradis», se réjouit Sylvain Tesson. «Dans les forêts de Sibérie» relate l'expérience qu'a choisie de vivre le célèbre écrivain, qui s'est isolé du monde pendant six mois, emportant seulement des vêtements chauds, des caisses de livres, des vivres, un peu d'alcool et des cigares.

Alors que ses proches pensaient qu'il mourrait rapidement d'ennui, le personnage de Sylvain Tesson, croqué par Virgile Dureuil, semble au contraire s'épanouir dans ce monde parallèle. Il découvre les joies de la pêche dans le lac gelé l'hiver, la vie entre ses deux chiens, mais surtout le silence et la paix. Face à la nature et à lui-même, il prend enfin le temps de réfléchir. Sa solitude est de temps en temps brisée par de furtives rencontres, lors de la visite d'un «voisin» ou au bout d'une excursion dans la neige.

Loin d'être terne ou ennuyeux, l'album garde au contraire le lecteur sans cesse en haleine. Dans son style épuré avec un minimum de texte, il offre une belle réflexion sur la condition humaine et «l'homme des bois», qui «saisit désormais le caractère agressif d'une conversation». «J'ai découvert qu'habiter le silence était une jouvence», explique celui qui a vécu «six mois comme une vie» au cœur de la Russie profonde. Très apaisant, le récit va jusqu'à donner envie de vivre la même aventure, pour trouver une forme de plénitude.

• «Dans les forêts de Sibérie». Virgile Dureuil, d'après Sylvain Tesson. Casterman, 18 euros.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.