Au Japon

30 novembre 2019 12:23; Act: 30.11.2019 12:26 Print

Pourquoi ces vaches ont été peintes en zèbre?

Des chercheurs japonais, convaincus des bienfaits de la robe des zèbres, ont peint des rayures sur des bovins. Ils espèrent ainsi limiter les insecticides.

Sur ce sujet
Une faute?

Se camoufler dans les hautes herbes, contrôler la température du corps, tromper les prédateurs... Selon les scientifiques, il n'y aurait pas qu'une seule théorie sur l'existence des rayures sur la robe des zèbres. Mais l'une d'elle semble mettre tout le monde d'accord: le motif semble rendre la vie dure aux insectes.

En effet, les rayures blanches tromperaient la vision des petites bêtes, qui sont davantage attirées par des surfaces foncées. Par ailleurs, les stries colorées créent une illusion d'optique qui perturbe leur vision lorsqu'elles s'approchent de leurs hôtes.

Un échantillon de six animaux

Si le phénomène fonctionne pour les chevaux sauvages d'Afrique, pourquoi ne pourrait-il pas servir dans les pâturages japonais?

C'est dans cette optique qu'une équipe de scientifiques a dessiné des rayures sur des vaches noires à l'aide d'une peinture à l'eau. Sur six animaux, deux ont eu droit à des bandes noires et blanches, deux autres uniquement à des bandes noires et les deux dernières sont restées telles quelles.

Une solution contre les pesticides

Les résultats sont sans appel: les mouches sont deux fois moins nombreuses sur les vaches aux bandes blanches et noires que sur les deux autres groupes.

Dans un rapport publié dans la revue en ligne PLOS One, les scientifiques ont déclaré que les résultats suggèrent une alternative prometteuse, sans insecticide, à la protection du bétail contre les mouches. Car selon une étude américaine, cette menace coûterait plus de 2 milliards de dollars annuellement à l'industrie bovine et laitière.

(L'essentiel/szu)