Dans l'espace

01 août 2019 20:49; Act: 02.08.2019 11:23 Print

Une autre planète «habitable» découverte

La planète GJ 357 semble réunir les conditions nécessaires à la vie, tout en se trouvant à une distance relativement proche de la Terre.

storybild

Les chercheurs estiment que les températures sur la planète GJ 257d tournent autour de -53 degrés. (Illustration fournie par la NASA)

Sur ce sujet
Une faute?

Un nouveau système solaire, comprenant une planète qui pourrait être «habitable» a été découvert par une équipe internationale d'astronomes, a expliqué jeudi un astrophysicien espagnol qui a dirigé les recherches. Il se trouve à 31 années-lumière de la Terre. Trois nouvelles planètes ont été découvertes en orbite autour de GJ 357, une naine rouge - petite étoile en phase de refroidissement. Elles forment ainsi un système solaire situé à 31 années-lumière de la Terre, une distance relativement courte à l'échelle de l'espace, a détaillé Rafael Luque de l'Institut d'astrophysique des îles Canaries.

La découverte a été faite grâce aux données fournies par le satellite TESS de la Nasa, spécialisé dans la recherche d'exoplanètes - situées hors de notre système solaire. La planète la plus éloignée de l'étoile, baptisée GJ 257d, intéresse particulièrement les chercheurs, qui estiment qu'elle pourrait être habitable. Les deux autres sont trop chaudes.

Parmi les critères utilisés pour mesurer l'habitabilité d'une planète figurent un sol rocheux, une taille similaire à la Terre et une distance ni trop petite ni trop grande par rapport à son étoile, pour que la température soit propice à la présence d'eau liquide, un ingrédient-clé pour permettre le développement de la vie.

Étant donné sa distance par rapport à son étoile, assez proche de celle entre Mars et notre Soleil, les chercheurs estiment que les températures sur la planète GJ 257d tournent autour de -53 degrés. «Cela semble un peu froid à première vue. Mais si l'atmosphère était dense (contrairement à Mars), l'effet de serre réchaufferait la surface et l'eau pourrait être liquide», estime M. Luque.

Les chercheurs pensent que GJ 257d pourrait avoir une à deux fois la taille de la Terre. Cette planète n'est pas la première potentiellement habitable à avoir été découverte près de nous.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam1952 le 02.08.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Cool !!!!! On va pouvoir aller polluer la nouvelle planète !!!!, c’est tout , ce que l’etre Humain est capable de faire !.et on se dit civilisé !

  • FullmétalJF le 01.08.2019 23:16 Report dénoncer ce commentaire

    "Près de nous" Euh... tout est relatif. La lumière parcourt 300.000 km à la seconde, X 60 à la minute, X 60 à l'heure, X 24 par jour etc. On arrive à un nombre dantesque de km. C'est de la science-fiction pour nous pauvres mortels, mais ça fait rêver.

  • pffffffffffff le 02.08.2019 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    on est deja pas capable d interdire des pesticides, d'eviter l'exctinction des especes et maintenant on va aller detruire un nouveau monde.

Les derniers commentaires

  • Alien 3 le 02.08.2019 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà ça recommence...

  • mote le 02.08.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On arrive pas à fournir de l’eau potable à certains mais on leur propose une autre planète habitable! Trouver l’erreur!

  • Yoda le 02.08.2019 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vivement le télescope en 2024 ,plus d’information sur les planètes habitable

  • Raie de lumiere le 02.08.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    31 annees lumiere, ce n'est pas la porte a cote ! Combien de milliers d'annees pour y aller avec nos vaisseaux spaciaux actuels qui sont loin d'atteindre la vitesse de la lumiere ?

    • Pierre le 03.08.2019 13:23 Report dénoncer ce commentaire

      quels vaisseaux? Tout au plus on a quelques navettes capables de faire l'allé retour avec la station spatiale.

  • pffffffffffff le 02.08.2019 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    on est deja pas capable d interdire des pesticides, d'eviter l'exctinction des especes et maintenant on va aller detruire un nouveau monde.