Alimentation

02 juillet 2020 06:00; Act: 01.07.2020 18:52 Print

Une belle silhouette pour la période estivale

À l'heure de l'été, il est temps de penser à votre silhouette. Diététicien et nutritionniste au Luxembourg, Pascal Nottinger en dit plus.

storybild

Attention à ne pas tomber dans la grande mode des jeûnes intermittents qui sont censés désintoxiquer le corps.

Une faute?

Après la période de confinement qui n'a pas vraiment été propice à une cure d'amaigrissement - soirées apéritif, repas bien conséquents... - même si certains ont tenté de limiter les dégâts à travers quelques séances de sport hebdomadaires, chacun essaie de se refaire une santé.

Été oblige, avec maillot de bain et plage en perspective, l'objectif est de retrouver une silhouette qui vous sied à défaut de modeler un véritable corps d'athlète. Alors voici quelques conseils pour vous aider à parvenir à vos fins.

La mode des jeûnes intermittents

Il convient en tout premier lieu de tordre le cou à certaines rumeurs ou croyances. C'est en effet la grande mode des jeûnes intermittents censés permettre de désintoxiquer le corps.

Pour Pascal Nottinger, nutritionniste et diététicien diplômé d'État au Grand-Duché, il s'agit là d'une aberration: «Le corps se retrouve sans aucune énergie et va la stocker sur les repas suivants, et au bout du compte, on continue à grossir. En revanche, dans le cadre d'un régime alimentaire équilibré, un draineur médical à base de plantes peut s'avérer très efficace pour perdre du poids», explique le spécialiste.

Des produits frais, locaux et de saison

En matière d'alimentation, il existe aussi des règles auxquelles il ne faut pas déroger comme celle de n'acheter que des produits frais, locaux et de saison, issus de circuits courts.

«Les fruits et les légumes doivent atteindre leur maturité dans leur milieu naturel. C'est à ce moment-là qu'ils vont développer leurs bénéfices naturels et leurs qualités nutritionnelles», souligne Pascal Nottinger, qui proscrit les oranges en été. «Il s'agit d'un fruit d'hiver. Quand vous le mangez en été, il est quasiment dépourvu de tous ses bienfaits». Il faut par ailleurs éviter les produits cuisinés tels que les pizzas «bourrées de sucre, de sel et de graisses saturées».

Quid de l'alcool, au premier rang des invités lors d'un apéritif? Faut-il le rappeler, l'alcool est hyper calorique. Un gramme d'alcool correspond à sept calories, tandis qu'un gramme de sucre en représente quatre! «Prenez l'exemple d'un mojito à la fraise au bord de la plage entre amis. Certes, c'est une boisson désaltérante, mais une vraie bombe énergétique. L'énergie issue de l'alcool est vite transformée en graisse. Boire ou maigrir, il faut choisir».

Un apport indispensable de protéines

Le professionnel de santé rappelle en revanche toute l'importance de l'apport de protéines. «Qu'elles soient animales ou végétales, les protéines sont indispensables au fonctionnement du métabolisme. Et une personne qui n'en consomme pas suffisamment va fatalement grossir».

On en trouve dans la viande, le poisson, les produits laitiers, les légumes secs et les fruits à coque, même si en la matière, la dominante reste le poulet et la dinde. La viande rouge maigre est aussi très importante pour l'apport en protéines.

«En conclusion, il ne faut manger ni trop, ni trop peu. Dans les deux cas c'est mauvais pour le corps et on grossit. Tout est dans l'équilibre», assure Pascal Nottinger, qui prescrit une activité physique quotidienne de 30 à 40 minutes (marche, footing, natation).. «Elle ne permet pas de maigrir, mais elle peut accélérer la perte de poids dans le cadre d'une bonne nutrition.

Les aliments dits brûleurs de graisse

Au hit-parade des brûleurs de graisse, on retrouve la pomme, l'ananas (même si ses propriétés sont sujettes à controverse), l'aubergine, le citron, le chou... Parmi les boissons, on citera le thé vert et le café.