Cuisine

16 août 2019 11:25; Act: 16.08.2019 12:58 Print

Au delà du pop-​​corn, ou comment apprêter le maïs

C'est la saison de l'or jaune. Le maïs est une céréale qu'on mange comme un légume. Outre-Atlantique, il est apprêté à toutes les sauces.

storybild

Juste grillé, le maïs est savoureux. Et ce n'est que le début. (photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est l'une des céréales les plus consommées à travers le monde. Pourtant, le maïs n'est pas hyper populaire sur nos tables. Bien qu'on puisse croiser d'immenses champs qui lui sont dédiés dans nos campagnes, ce n'est pas vraiment un aliment qui fait partie de notre patrimoine culinaire. On le croisera sorti de la boîte et juste assaisonné en salade, grillé entier, en polenta ou encore séché puis soufflé en pop-corn. Mais rien de trop fou…

Outre-Atlantique, par contre, le maïs est un aliment très populaire. Sa saison, qui commence juste par chez nous, est attendue de pied ferme et il est apprêté à toutes les sauces. Au nord du continent américain, il est cuisiné à la crème comme en gâteau, tout en jouant sur la texture en jonglant entre la fraîcheur des grains cuits et la richesse et l'amidon de la farine. Il s'accorde aussi avec le fromage, dans une sauce épaisse pour dip, ou encore pour adoucir des pâtes italiennes dans une version déjantée de «cacio et pepe», qui plaît bien aux plus jeunes gourmands.

En Amérique centrale, il est un pan incontournable de la culture. Tortillas et tamales sont préparées à base de farine de maïs nixtamalisé, soit cuits dans une solution alcaline au charbon ou à la chaux. Un procédé qui permet d'en faire une pâte riche en amidon et en valeurs nutritives. Mais le maïs se décline aussi en desserts. En flans comme en muffins. C'est aussi une belle alternative aux farines de blé pour les cœliaques.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.