Automobile

04 août 2019 13:37; Act: 05.08.2019 09:47 Print

L'Aston Martin de 007 va être vendue aux enchères

L'une des mythiques DB5 conduite par James Bond va être vendue. L'agent secret l'a conduite dans «Opération tonnerre».

La mythique Aston Martin DB5 estampillée voiture de James Bond.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un mythe de l'histoire des voitures utilisées par le cinéma qui va être vendu aux enchères par Sotheby's entre le 15 et le 17 août en Californie. En effet, l'Aston Martin DB5 de James Bond, a scellé le lien entre la marque et l'agent secret le plus célèbre du 7e art.

Le modèle a en effet été utilisé dans 11 volets de la saga notamment dans «GoldenEye», avec Pierce Brosnan ou encore «Spectre» avec Daniel Craig. Seuls 4 exemplaires de la DB5 existent dans le monde entier.

La voiture, qui sera vendue en Californie pour un prix estimé entre 4 et 6 millions de dollars, a servi au tournage de «Opération Tonnerre» (1965), selon Sotheby's. Cette DB5 n'a eu que trois propriétaires privés sur les 50 dernières années, dont 35 ans d'exposition dans le musée Smokey Mountain Car Museum, dans le Tennessee, aux États-Unis.

Rénovée en Suisse par Roos Engineering en 2012, elle contient encore 13 gadgets fonctionnels, dont un siège éjectable, une plaque d'immatriculation rotative, une mitrailleuse Browning de calibre 30, un téléphone dans la porte du conducteur pour communiquer avec le siège du MI6, des moyeux de roues télescopiques ou encore des fumigènes pour créer un nuage de fumée à l'arrière.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • C'était mieux avant le 04.08.2019 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    C'était le temps des vrais James Bond, des gentelmans, séducteurs et avec beaucoup de classe.

  • Bobo énervant le 04.08.2019 23:25 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage, il risque de me manquer quelques euros, sinon j’adore

Les derniers commentaires

  • Bobo énervant le 04.08.2019 23:25 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage, il risque de me manquer quelques euros, sinon j’adore

  • C'était mieux avant le 04.08.2019 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    C'était le temps des vrais James Bond, des gentelmans, séducteurs et avec beaucoup de classe.