Art

08 décembre 2019 10:35; Act: 09.12.2019 12:27 Print

La banane à 120 000 dollars a été mangée

L'œuvre «Comedian», une simple banane scotchée à un mur, a été mangée par un autre artiste samedi à l'Art Basel de Miami.

Sur ce sujet
Une faute?

Qu'est-ce qui est jaune, qu'on scotche au mur, qui vaut 120 000 dollars et qu'on peut manger? Une banane vendue pour ce prix par un artiste, et qu'un autre artiste s'est fait un plaisir de dévorer afin de choquer le bourgeois.

Intitulée «Comedian», l'œuvre, un simple fruit accroché à un mur par l'Italien Maurizio Cattelan, avait été acquise par un collectionneur français pour cette somme. Elle était exposée samedi à l'exposition d'art contemporain Art Basel à Miami Beach (États-Unis) quand un visiteur a décidé d'un happening.

Comme le montre une vidéo sur son compte Instagram, David Datuna, qui se décrit comme un artiste américain d'origine géorgienne installé à New York, décolle la banane du mur blanc, la pèle et la mange devant une foule de curieux. Il y voit une «performance artistique» qu'il intitule «Hungry Artist» («Artiste ayant faim»), avant de se faire escorter à l'abri des regards par la sécurité.

Le préjudice n'est que très relatif, selon la galerie Emmanuel Perrotin, qui a vendu «Comedian». «Il n'a pas détruit l'œuvre. La banane, c'est l'idée», a expliqué son directeur des relations avec les musées Lucien Terras, au quotidien «Miami Herald».

«La réaction a été fantastique»

Toute la valeur réside en effet dans le certificat d'authenticité, le fruit étant censé se faire remplacer régulièrement plutôt que de pourrir. D'ailleurs, au bout d'un quart d'heure une nouvelle banane était scotchée au mur.

«Cela a amené beaucoup de tension et d'attention sur l'installation et nous ne sommes pas fervents du spectacle», a ajouté Lucien Terras. «Mais la réaction a été fantastique. Cela donne le sourire à beaucoup de gens».

Maurizio Cattelan est surtout connu pour «America», des toilettes en or 18 carats qui fonctionnent, avec siège, cuvette et chasse d'eau de rigueur. Cette œuvre, qui vaut cinq à six millions de dollars, a disparu depuis qu'elle a été volée en septembre au palais de Blenheim, un château à Woodstock (sud de l'Angleterre).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jeremlux le 08.12.2019 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une banane, un bout d adhésif et tu es un artiste.... ????????‍♂️

  • Paul le 08.12.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on voit le nombre de gens qui crèvent de faim, 120000e pour une banane sur un mur, cela 'a aucun sens... C'est juste du marketing.

  • Exo 7 le 08.12.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les psy ont encore de beaux jours devant eux.

Les derniers commentaires

  • AFC le 09.12.2019 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une banane en or 18 carats ,normal

  • 0wX le 09.12.2019 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Celui qui s’est mangé la banane c’est celui qui a mis 120k dedans

  • JDCJDR le 09.12.2019 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas la banane l’œuvre, c’est l’idée. Une métaphore.

    • La Banane le 09.12.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Exact ... et le mangeur fait certainement aussi partie de l'oeuvre

  • Cédric le 09.12.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Et il l'ouvre à l'envers !! mais je rêve !!!

  • JAPS le 09.12.2019 02:07 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde de l'art est capable du meilleur comme du pire...