Témoignage

22 octobre 2020 14:26; Act: 22.10.2020 14:52 Print

«Le chocolat a ruiné ma peau et ma vie sociale»

Une jeune fille qui a souffert d'une acné sévère, tout au long de son adolescence, a témoigné sur son remède miracle.

storybild

Mariia Bilenka, 23 ans, est originaire de Kiev.

Sur ce sujet
Une faute?

L'acné est un véritable cauchemar pour certains adolescents et jeunes adultes. Mariia Bilenka, jeune femme de 23 ans originaire d'Ukraine, peut en témoigner. «Souffrir d'une acné sévère pendant dix ans m'a posé de nombreux problèmes au cours de ma vie: perte de confiance, peu d'estime de moi. À un moment, cela a empiré. Je n'allais plus à l'école, ni à mes cours de danse. Je ne voyais plus mes amis. Je pensais qu'on me jugeait constamment sur ma peau et j'étais persuadé qu'aucun garçon ne voulait de moi».

Un calvaire qu'elle associe à une très mauvaise habitude selon elle: le chocolat et les sucreries. «Quand je commençais à en manger, je ne m'arrêtais plus, je dévorais le paquet entier. Chaque jour c'était la même chose, et mes problèmes de peau ont empiré. Le chocolat a ruiné ma peau et ma vie sociale».

Des traitements inefficaces

Si Mariia est aussi convaincue des méfaits de ces aliments, c'est parce que la fin de son supplice est intervenu après une prise de conscience sur ces produits. Décidée à régler son problème d'acné, elle s'est vu prescrire des antibiotiques, après avoir consulté plusieurs médecins. Elle a également changé de pilule contraceptive et ne compte plus toutes les crèmes qu'elle a appliquées sur son visage. Sans effet.

Un jour, la jeune fille a décidé d'arrêter le chocolat du jour au lendemain, et les boutons et rougeurs ont peu à peu commencé à disparaître. Un an plus tard, Mariia était guérie de son acné et sa vie a changé. De quoi inspirer de nombreux adolescents à travers le monde qui sous-estiment l'importance de l'alimentation...

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Miam miam le 22.10.2020 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ah non, crise bancaire, crises migratoire, Covid, mais il ne faut pas toucher à mon chocolat !

  • Côte le 22.10.2020 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le cas de cette jeune femme, il semble que le chocolat ne fait pas grossir.

  • Cahuetman le 22.10.2020 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Perso, l'acné a ruiné mes 20 ans. J'ai du subir un traitement au roaccutane. 15 ans après son arrêt je me rends compte que mon alimentation était la source de mes malheurs. Depuis que j'ai arrêté frites, produits transformés, chips cacahuètes ma peau est nickel. Si je remanque des frites ou 5 cacahuètes, je redeveloppe des boutons. C'est systématique. Mon corps évacue ces indésirables par la peau.

Les derniers commentaires

  • Oh mon Dieu ... le 23.10.2020 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certes le Roaccutane a - surtout sur les femmes - des effets secondaires dignes d’un Frankenstein... je vous l’accorde. Néanmoins, quant à 16 ans, on a testé tous les traitements antibiotiques et les crèmes, et que l’on vit dans une famille de baba cools ou le gras et la viande n’existent pas... et qu’on ressemble toujours à une calculatrice, et bien on ne sait plus trop quoi faire. Et on entame une cure de cette horreur.

  • Brita Ham le 22.10.2020 23:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Imupro, la grosse arnaque ! Il faudrait les citer en justice, ces profiteurs de ce « labo fort connu » ! Pour des journalistes sérieux ce serait une occasion de faire du journalisme investigateur.

  • Nounou le 22.10.2020 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est le lait et certains aliments à base de lait, qui peut provoquer chez les adolescents et même adultes de l’acné.En Allemagne des recherches ont été faites sur le sujet. J’ai eu le même problème et si j’en remange l’accnée se réactive. Je connais des personnes concernées et je les informe simplement . Chacun décide pour son

  • Millennial Beau Gosse le 22.10.2020 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant, je comprends cette épidémie de clafoutis au lycée. Tout ces coeurs que j’ai brisés et qui se sont mis au chocolat. Le chagrin d’amour est cruel parfois.

  • gaetan le 22.10.2020 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    j ais fait le même constat dans les année 80