YouTube

28 juin 2019 15:03; Act: 28.06.2019 15:28 Print

Le phénomène des DIY sur YouTube

DIY – do it yourself - , littéralement faites le vous-même. On vous explique le revers de la médaille de ce phénomène vidéo.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

DIY – do it yourself - , littéralement faites le vous-même, est un phénomène né dans des revues américaines au début du XXème siècle. Il prend un essor important pendant les années 70 avec l’apparition des VHS et connaît un second souffle depuis l’apparition d’Internet et des plateformes d’hébergement de vidéos. Grâce à cet engouement général, motivées par l’énorme quantité de contenus, textuels et audiovisuels, des entreprises essayent de récupérer une grosse part du gâteau.

Ces entreprises s’assurent une présence sur chaque partie de la sphère de YouTube, et ce en traduisant leurs vidéos. En effet, certaines de ces sociétés possèdent jusqu’à 14 chaînes, présentes en Europe, au Japon, en Amérique du Sud et du Nord… Leur jeune public, leur visibilité et leur grande cadence de production de vidéos leur permet parfois de dépasser le milliard de vues par an !

Selon Social Blade, site répertoriant les statistiques des chaînes YouTube et Twitch, ces entreprises peuvent réaliser plus de 50 millions de dollars de chiffres d’affaires annuel avec uniquement les revenus YouTube. Toujours selon Social Blade, l’audience et les revenus générés par ces vidéos grimpe toujours, malgré un ralentissement noté en début d’année 2019.

Selon le média américain Refinery29, les dirigeants, ou du moins les responsables de ces chaînes « se cachent bien », « ils ont ignoré toutes les demandes d’interview », « ne commentent aucun article ». Ainsi, il soupçonne qu'il s'agit « d'entreprises américaines sous-traitant les tournages dans des studios en Ukraine » afin de baisser les coûts de production et d'augmenter la cadence de production de vidéos.

Malgré l'audience astronomique de ces chaînes, le nombre de vues baisse depuis mi 2018, l'aspect extrêmement « pour les enfants » qui faisait le succès de ces vidéos et qui commence à devenir un fardeau. Aujourd'hui la tendance du DIY s’impose également par des vidéos plus travaillées, qui respectent un nouveau mode de vie écologique, et qui s’entretient en parallèle du zéro déchet. Ainsi peut-être qu’à l’avenir, le DIY pourrait s’imposer dans la vie quotidienne et être davantage présent dans nos maisons. Affaire à suivre.

(L'essentiel/ep)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.