Mode dangereuse

27 juin 2019 11:14; Act: 28.06.2019 07:29 Print

Le selfie tue 5 fois plus que les attaques de requin

Le selfie, qui a déferlé sur la planète en une décennie, tue de plus en plus chaque année, avec les perches et la sophistication croissante des smartphones.

Sur ce sujet
Une faute?

D'octobre 2011 à novembre 2017, au moins 259 personnes sont mortes en prenant des selfies dans le monde, selon la publication indienne «Journal of Family Medecine and Primary Care», contre à peine 50 tuées par des requins. Si les femmes prennent le plus de selfies, les trois quarts de ces drames photographiques touchent des hommes, jeunes, avec des conduites à risque: noyades, accidents de transport, chutes, feu ou armes.

L'Inde, avec ses 800 millions de téléphones portables, détient le record mondial en cumulant plus de la moitié des décès (159), devant la Russie, les États-Unis et le Pakistan. Un résultat apparemment imputable au goût national pour le selfie de groupe et à la jeunesse de la population. Groupe de jeunes happés par un train ou noyés quand leur bateau chavire à l'instant du selfie, l'Inde vient d'instaurer des «zones sans selfies» - 16 dans la seule ville de Bombay.

Des selfies mortels par arme à feu

En Russie, 16 accidents mortels ont été enregistrés sur la même période. En quête du selfie «parfait», des Russes sont morts en chutant de ponts ou de tours ultramodernes, en déclenchant un pistolet ou même en maniant une mine antipersonnelle. En 2015, la police russe a publié un guide de «selfies sans danger» avertissant: «un selfie cool peut vous coûter la vie».

Mais c'est aux États-Unis (14 décès sur la période), que la plupart des selfies mortels par arme à feu ont été enregistrés. Le parc national du Grand Canyon a aussi vu des touristes chuter et se tuer pour un selfie. Dans les montagnes de Croatie, les secouristes ont enjoint sur Twitter aux touristes d'«arrêter de prendre des selfies stupides et dangereux», après une chute de 75 mètres près des lacs de Plitvice à laquelle un Canadien a miraculeusement survécu.

Une question de dignité

En janvier, la mort de la «randonneuse en bikini» taïwanaise Gigi Wu, a choqué la foule de ses «followers». Elle s'est écrasée au fond d'un ravin, après avoir gravi plus de 100 sommets pour y faire des selfies en deux-pièces. Sans être mortel, le selfie peut être morbide: voir le hashtag #funeral et ses déclinaisons sur Instagram. Une Brésilienne avait indigné les internautes en 2014 après avoir pris un selfie lors des obsèques d'Eduardo Campos, souriant près du cercueil du candidat à la présidentielle mort tragiquement.

Le selfie peut poser la question de la dignité. En Pologne, le musée d'Auschwitz, qui accueille 2,1 millions de touristes chaque année, autorise selfies et photos au nom de la transmission de la mémoire. Mais le memorial n'hésite pas à contacter les visiteurs qui publient des photos «inappropriées» sur les réseaux sociaux. Face à la folie du selfie, Vienne a lancé une campagne de détox digitale. Ainsi une reproduction du tableau de Gustav Klimt «Le baiser» est recouverte d'un hashtag rouge géant, non loin de l'original, au Palais du Belvédère, pour signifier: «Regarde le tableau au lieu de te prendre en photo avec lui».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pas grave le 27.06.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    La selection naturelle!

  • Correction le 27.06.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Erreur dans le titre : la bêtise tue 5x plus que les attaques de requin.

  • nofilter nomakeup le 27.06.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi la bêtise humaine tue

Les derniers commentaires

  • Réalité le 28.06.2019 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les selfies n'intéressent personne que celui qui l'a pris.

  • Msieur Dico le 27.06.2019 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait trouver un nom pour ça. On pourrait l'appeler 'un selfinish' ou quelque chose dans le genre.

  • sylvye le 27.06.2019 20:00 Report dénoncer ce commentaire

    la bêtisse humaine à toujours exictée mais de nos jours elle est de plus en plus en avant !!!!donc perso je pense que chacun doit savoir ce qu'il fait .!!!!!

  • Antho le 27.06.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    C’est surtout la preuve que plus de personnes ont accès a des telephones qu’a la mer... ;-)

  • Correction le 27.06.2019 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Erreur dans le titre : la bêtise tue 5x plus que les attaques de requin.

    • Erratum le 27.06.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

      Erreur dans le titre et la correction: la bêtise ne tue pas assez