Musique

01 août 2019 15:23; Act: 01.08.2019 17:01 Print

Le tourisme letton mise sur un drôle de piano

Un immense instrument vertical de plus de 6 mètres est fixé à un mur de la nouvelle salle de concerts de Ventspils, en Lettonie. Il possède une sonorité unique au monde.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour jouer de l'immense piano vertical, installé en Lettonie, le musicien doit d'abord accéder au balcon de la salle de concerts, gravir un escalier presque vertical, et enfin, monter sur une plate-forme où l'attend son tabouret, face au clavier. Le cadre tout en métal de cet instrument, présenté comme le plus grand du monde par son créateur David Klavins, un Allemand d'origine lettone, atteint six mètres. Il est fixé solidement à un mur de la nouvelle salle de concerts de Ventspils (nord-ouest). Doté de cordes dont les plus longues atteignent 4,7 mètres, l'instrument dispose d'une sonorité profonde et puissante, unique au monde.

«Les œuvres les plus appropriées pour cet instrument seraient toutes les œuvres très expressives, par exemple Rachmaninov, Scriabine, mais aussi les sonates de Beethoven, qui sonnent d'une manière totalement nouvelle sur ce piano. Après tout, c'est le public qui jugera ce qu'il aime, mais à mon avis, cet instrument convient à la musique typiquement classique», explique David Klavins.

«Nouveaux concepts»

David Klavins, 65 ans aujourd'hui, a consacré presque toute sa vie aux pianos, motivé par le désir de repousser les limites de l'instrument créé par l'Italien Bartolomeo Cristofori vers 1700. Il a construit son premier piano en 1985. Maintenant, dans son atelier, le Klavins Piano Manufaktura, installé en Hongrie, dans la ville de Vac, juste au nord de Budapest, il imagine ses créations verticales caractéristiques.

L'instrument n'a pas encore été officiellement mesuré pour figurer dans le livre «Guinness des records». Le maire de Ventspils, Aivars Lembergs, croise les doigts. Le piano battant tous les records aidera peut-être la ville portuaire de 40 000 habitants à devenir une destination touristique, à même «d'attirer également les mélomanes étrangers», espère-t-il.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stéphanie le 02.08.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Une nouvelle attraction dans un pays magnifique qui s'est bien relevé de 50 d'occupation soviétique féroce, j'ai bien envie de retourner en Lettonie moi ...

Les derniers commentaires

  • Stéphanie le 02.08.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Une nouvelle attraction dans un pays magnifique qui s'est bien relevé de 50 d'occupation soviétique féroce, j'ai bien envie de retourner en Lettonie moi ...