Découverte scientifique

01 janvier 2020 21:17; Act: 02.01.2020 12:30 Print

Les T-​​Rex nains n'ont sans doute pas existé

Une étude de deux Nanotyrannus, des Tyrannosaurus rex pygmées, a conclu que les spécimens étaient des individus immatures et non des adultes.

storybild

L'étude a mis en lumière un autre fait: tout le monde adore les T-Rex, mais on ne sait pas grand chose sur la façon dont ils grandissent. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis trois décennies, une controverse agite le monde de la paléontologie: existait-il une espèce naine de tyrannosaures? Un paléontologue du nom de Robert Bakker l'avait affirmé en 1988 en reclassifiant un spécimen découvert en 1942. Exposé au muséum d'histoire naturelle de Cleveland, il devint le premier membre d'une espèce nouvelle baptisée Nanotyrannus. En 2001, une autre équipe découvrit le fossile presque complet d'un autre petit tyrannosaure près d'Ekalaka, dans le Montana, dans la célèbre formation de Hell Creek. Baptisé Jane, l'animal, à peine plus grand qu'un cheval de trait, fut rapidement décrit comme un Tyrannosaurus rex juvénile.

Mais une minorité de spécialistes continuaient à affirmer qu'il appartenait à cette espèce pygmée, Nanotyrannus, en se fondant sur la morphologie du crâne et des os, différente de celle des T-Rex adultes. Dans une étude publiée mercredi par Science Advances, des paléontologues ont procédé à une analyse microscopique de l'intérieur des os du tibia et du fémur de Jane, et d'un autre fossile moins complet, nommé Petey. Cette technique dite de paléohistologie a confirmé que les deux étaient des individus immatures, et non des adultes. Par extension, les auteurs jugent peu probable l'existence de Nanotyrannus.

Le dinosaure le plus célèbre au monde

«Les fossiles sont vraiment cool car les os se fossilisent jusqu'au niveau microscopique», explique Holly Woodward, de l'université de l'État de l'Oklahoma, qui a conduit l'étude. «On peut inférer le rythme de croissance, l'âge et le niveau de maturité». Les chercheurs ont également pu compter les anneaux des fémurs et tibias comme on les compte dans un tronc d'arbre pour en dériver l'âge: 13 ans pour Jane et 15 ans pour Petey.

L'étude complète ainsi nos connaissances encore limitées sur les 20 ans qui séparent l'éclosion des tyrannosaures de leur âge adulte. Jane, qui ne devait peser qu'une tonne, est morte juste avant la phase de croissance exponentielle, qui l'aurait amenée à la masse adulte d'environ 9,5 tonnes. «Tout le monde adore les T-Rex, mais on ne sait pas grand chose sur la façon dont ils grandissent», explique Holly Woodward. «C'est sûrement le dinosaure le plus célèbre du monde, mais on n'a principalement que des squelettes très grands». C'est la conséquence de la frénésie des collectionneurs et du public pour les T-Rex les plus monstrueux possibles, au détriment de spécimens plus petits. Seuls cinq à sept fossiles de T-Rex jeunes seraient aujourd'hui préservés dans le monde, dont certains dans des collections privées et inaccessibles aux chercheurs.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.