Syndrome du choc toxique

21 avril 2018 11:34; Act: 21.04.2018 11:39 Print

Tampons bios et coupes ne sont pas plus efficaces

Les tampons bios et les coupes menstruelles n'empêchent pas le syndrome du choc toxique, selon une étude parue vendredi.

storybild

Il est depuis longtemps conseillé aux femmes de changer de tampon régulièrement pour éviter un choc toxique, une affection rare et potentiellement mortelle due au staphylocoque doré. (photo: Wikimedia)

Sur ce sujet
Une faute?

Il est depuis longtemps conseillé aux femmes de changer de tampon régulièrement pour éviter un choc toxique, une affection rare et potentiellement mortelle due au staphylocoque doré. Ces dernières années, de nouveaux produits ont fait leur apparition, comme des tampons en coton bio et des coupes menstruelles lavables.

Les tampons hygiéniques en coton bio sont souvent présentés comme étant plus sûrs que les classiques, mais ils ne sont en fait pas plus efficaces pour empêcher le syndrome du choc toxique, selon une étude publiée vendredi. Les coupes menstruelles peuvent elles aussi augmenter le risque de choc toxique et les femmes les utilisant doivent les faire bouillir entre chaque utilisation, selon le journal de la Société américaine de microbiologie, Applied and Environmental Microbiology.

Apport d'air

Les chercheurs ont testé onze types de tampons et quatre coupes menstruelles en laboratoire pour étudier leur effet sur le développement du staphylocoque doré. Ils ont placé les tampons et les coupes dans des sacs en plastique puis injecté du liquide et une trace de bactérie prélevée sur une patiente ayant subi un choc toxique en 2014, puis les ont fermés et laissés ainsi pendant huit heures.

Leur conclusion: le type de tampon ne fait pas de différence tandis que la quantité d'air entre les fibres semble augmenter le risque de croissance de la bactérie. «Nos résultats ne soutiennent pas l'hypothèse qui suggère que les tampons composés exclusivement de coton bio pourraient être intrinsèquement plus sûrs que ceux faits d'un mélange de coton et de rayonne», a dit Gérard Lina, professeur de microbiologie à l'université Claude Bernard de Lyon, en France. «Nous avons observé que l'espace entre les fibres qui contribue à l'apport d'air dans le vagin représente également le site majeur de croissance» du staphylocoque doré.

Encore plus de risques avec la coupe

Les coupes menstruelles semblent elles permettre un développement encore plus accru de bactéries que les tampons, ce qui s'expliquerait là aussi par l'apport d'air supplémentaire qu'elles laissent passer. Il existe au moins un cas recensé de femme ayant souffert du syndrome du choc toxique après avoir utilisé une coupe menstruelle.

«On avance depuis des années que si les tampons étaient faits de matériaux naturels, les chocs toxiques pourraient peut-être être évités. Cette nouvelle étude récemment publiée démontre clairement que ceci est faux», analyse Adi Davidov, responsable du département de gynécologie à l'hôpital universitaire américain de Staten Island, qui n'a pas participé à ces recherches.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vive la cup le 21.04.2018 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, ce qui me fait utiliser une coupe n'est pas la peur du choc toxique, je n'y ai mm pas pensé, mais la facilité d'utilisation, le confort, ne plus avoir de déchets (et d'odeur) ds les poubelles, le coût etc .

  • Murama le 22.04.2018 21:56 Report dénoncer ce commentaire

    J'utilise également la coupe pour son confort et ses aspects écologiques et économiques. Les chocs toxiques concernent toutes les protections et quand on voit les additifs dans les tampons du commerce, cela fait peur. Il suffit d'avoir une bonne hygiène, quelle que soit la protection en la changeant régulièrement. Si le staphylocoque doré se développe tout de même, ce n'est pas de chance et aucune protection ne fera de différence. Par contre, je m'interroge sur le peu de pubs concernant les coupes. Pas assez rentables pour les grosses industries, j'imagine...

  • inconnu le 22.04.2018 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toutefaçon, tout le monde sait qu'il faut changer régulièrement la coupe, les serviettes, les tampons car ça peut causer un SCT si on ne le fait pas, peu importe ce qu'on utilise.

Les derniers commentaires

  • Coralie le 23.04.2018 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    J'utilise la coupe pour le confort mais aussi pour éviter tous les dégréments des tampons et autres serviettes : glisse, odeur, "ça coule",. etc. Sans compter que j'ai BEAUCOUP moins d'espace de pris par les boîtes de tampons, de serviettes et de protèges-slip. Oui, effectivement je dois faire bouillir mais coupe entre les utilisations, et alors ? Au moins je pollue moins et il n'y a pas toutes ces saletés chimiques dessus comme sur la plupart des tampons. Maintenant, une petite question, QUI a financé cette étude ?

  • JJJ Bach le 23.04.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a encore du chemin à faire, mais le mieux reste encore de s'abstenir d'utiliser des corps étrangers.

  • Murama le 22.04.2018 21:56 Report dénoncer ce commentaire

    J'utilise également la coupe pour son confort et ses aspects écologiques et économiques. Les chocs toxiques concernent toutes les protections et quand on voit les additifs dans les tampons du commerce, cela fait peur. Il suffit d'avoir une bonne hygiène, quelle que soit la protection en la changeant régulièrement. Si le staphylocoque doré se développe tout de même, ce n'est pas de chance et aucune protection ne fera de différence. Par contre, je m'interroge sur le peu de pubs concernant les coupes. Pas assez rentables pour les grosses industries, j'imagine...

    • @ Murama le 23.04.2018 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a qd mm du progrès, j'ai vu , il y a peu, ds une pub d'un supermarché (içi au GDL) un encart pour la cup. De plus depuis 2/3 ans on en trouve ds les rayons des grandes surfaces.

  • inconnu le 22.04.2018 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toutefaçon, tout le monde sait qu'il faut changer régulièrement la coupe, les serviettes, les tampons car ça peut causer un SCT si on ne le fait pas, peu importe ce qu'on utilise.

  • solidarite le 21.04.2018 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exactement pareil: coût, confort, écologique