Mobilité au Luxembourg

15 janvier 2020 11:10; Act: 15.01.2020 12:15 Print

462 nouveaux Vël’Ok électriques pour le sud

ESCH/BELVAL - Pour une meilleure mobilité et gratuitement, les neuf communes du sud composant le CIGL-ESCH proposeront un nouveau service de vélos avec assistance électrique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avec les nouveaux Vël’Ok électriques présentés officiellement ce mercredi, à Esch-Belval, c’est terminé: vous ne devriez plus voir de jeunes adolescents se promener à deux sur les vélos en libre service proposés dans le sud du Grand-Duché. Les neuf communes qui composent le CIGL - ESCH (Bettembourg, Differdange, Dudelange, Esch, Sanem, Schifflange, Rumelange, Kayl-Tétange et Mondercange) se sont en effet dotées d’une nouvelle flotte de 462 vélos électriques disponibles 24h sur 24h.

Exit donc la présence d’un lourd porte-bagage à l’arrière du vélo, vous trouverez désormais, sur un vélo plus léger (28 kg), un petit panier à l’avant et surtout, une assistance électrique qui permettra au plus grand nombre de pédaler à moindre effort. Seize ans après son lancement en 2004, le projet «Äre Vëlo, eise Vëlo» a désormais atteint sa vitesse de croisière, avec 6 127 usagers répertoriés au 31 décembre 2019. Tout au long de l’année passée, 125 291 utilisations ont été comptabilisées, soit une augmentation de 41% par rapport à 2018.

Gratuit avec la mKaart

«Compte tenu de notre expérience, on voulait faire un pas en avant», nous a confié Francis Remakel, président du CIGL Esch. «Les critères de qualité ont augmenté pour nos usagers et chacun des 462 nouveaux vélos de notre flotte coûte aux alentours des 2 000 euros/pièce. C’est tout de même un investissement considérable couvert par les neuf communes qui achètent les vélos avant de les mettre à la disposition du CIGL - Esch qui assure enfin la gestion du projet».

Un service de Vël’Ok qui fonctionne avec la carte mKaart et qui est proposé gratuitement. «C’est un véritable service que nous mettons à la disposition des citoyens des neuf villes», se félicite encore Francis Remakel. «Grâce à la mKaart, nous connaissons l’identité des usagers qui vont certainement encore nous surprendre, à l’usage, dans les mois à venir. On ne s’attendait pas à ce que le porte-bagage de l’ancienne flotte permette à de nombreux jeunes de circuler à deux sur le même vélo. On s’est donc adapté pour diminuer le danger au maximum».

(Frédéric Lambert/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Surfer le 15.01.2020 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vont pas rester longtemps en bon état...

  • Luxo le 15.01.2020 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    L'idée de ces Vël’Ok n'est pas mal. Le seul problème que je voie est qu'ils sont rarement utilisés par des gens "normaux", à Esch, en tout cas, ce sont des garnements

  • Primo le 15.01.2020 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Faire du vélo à Esch/Alzette? Non merci je préfère faire un footing en T-shirt "I love USA" à Teheran.

Les derniers commentaires

  • Baboom le 15.01.2020 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont l'air en or plus lourds que les Vel'OH..

  • Olala le 15.01.2020 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il y a des pistes cyclables à Belval? ah bon?

  • 1m50 le 15.01.2020 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Faire du vélo dans les villes luxembourgeoises, l'art de diminuer son espérance de vie drastiquement.

  • jess le 15.01.2020 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je vous donne tout a fait raison moi on m'a dit que pour un velo il faut avoir une garantie d'une carte visa de 150€ maintenant ma question: ou les gens que je vois qui roulent les Velos ont une carte visa pour deposer la Garantie de 150€

    • Sosthène LM Gestionnaire du vél'Ok le 17.01.2020 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      Nous ne prenons pas de carte visa tout d'abord, on ne prends que une carte V-pay pour une souscription du contrat de location, on ne demande pas de caution de 150€, mais en effet, lorsqu'on commet des dégâts sur les vélos. Le gestionnaire a l'obligation de demander réparation du préjudice (Toutes les réparations imputées au vélo).

  • Cedber le 15.01.2020 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un seul modèle pour tout le Luxembourg serait plus simple