Au Luxembourg

24 novembre 2016 07:30; Act: 24.11.2016 14:13 Print

Ils ont campé 26 heures pour une paire de «Yeezy»

STRASSEN - Une centaine de fans de sneakers ont passé la nuit devant le magasin Smets pour mettre la main sur la «Yeezy Boost 350 V2».

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Juste heureux», Matthieu Favini est reparti mercredi avec sa paire de «Yeezy Boost 350 V2» après... 26 heures à attendre devant le magasin de vêtements Smets, à Strassen, la seule boutique du pays et de la Grande Région à disposer des sneakers les plus prisées du moment à travers le monde. L'engouement est à la mesure de l'ego de son créateur, le rappeur Kanye West, hospitalisé mardi pour raisons psychiatriques. Force est de constater que ses baskets produites par Adidas se portent mieux que lui.

Sur les 200 personnes présentes dans la file d'attente à l'ouverture du magasin de la route d'Arlon, 90 étaient arrivées la veille au soir pour s'assurer une bonne place sur la liste d'attente créée... par les clients eux-mêmes. «On a fait l'appel toutes les deux heures pour vérifier que chacun était bien là», explique Matthieu.

Une nuit à attendre pour le «bonheur d'obtenir des sneakers que tout le monde veut», lance Nicolas, 17 ans. Et dire que certains sont repartis bredouilles, Smets ne possédant qu'une quantité limitée de paires. Le nombre restera secret. «Il faut préserver le mythe», justifie Augustin Bruyère, business manager.

Vicky Roy, 21 ans, a campé toute la nuit devant la boutique:

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ai aiaia le 24.11.2016 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour ils attendront 26 heures devant la porte de l'ADEM. Heureusement qu'il y a papa et maman qui travaillent dur pour eux.

  • JRTLL le 24.11.2016 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    "obtenir des sneakers que tout le monde veut" pas faire de généralité mon pote, c'est ta priorité. Sincèrement ces gens ont de sacrées priorité dans leur vie...

  • moije le 24.11.2016 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait que j'organise une dîner un soir avec un de ces jeunes. je suis sur que ça va être très amusant...

Les derniers commentaires

  • lkral le 25.11.2016 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement navrant

  • Il est ou le problème?? le 25.11.2016 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a bien qui dorment devant les boutiques Apple pour acheter le dernier modèle iPhone!!

    • phil le 25.11.2016 17:56 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est en rien un problème.....

  • realite le 25.11.2016 01:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest qui Kaney West le mari de Beyoncé ? Un acteur de western?

  • SPIGGA le 24.11.2016 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    Ces Yeezy Boost 350 V2 on dirait du carton maché recyclé.. Affreuses : même pas si on me les donne....Il y a de bien plus belles sneakers et beaucoup moins chères...Chacun ces goûts. Enfin s'ils sont contents avec, tant mieux pour eux...

  • prescillia le 24.11.2016 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pathétique!