Au Luxembourg

13 février 2020 10:17; Act: 13.02.2020 15:09 Print

«Moins d’alcool, plus de fun» au carnaval

LUXEMBOURG - Avec le début des vacances de carnaval, le ministère de la Santé relance sa campagne de prévention «Moins d’alcool, plus de fun. Dites non au verre de trop!»

Sur ce sujet
Une faute?

Les vacances de carnaval débutant ce vendredi, et avec le succès de la campagne de 2018, le ministère de la Santé relance sa campagne contre le mésusage de l'alcool, «qui vise en premier lieu à sensibiliser les jeunes à un usage prudent et modéré de l'alcool», indique le ministère, dans un communiqué. «Il m’importe avant tout de responsabiliser les citoyens face à leur consommation d’alcool. Je pense que la plupart des gens sont conscients des ravages que fait le mésusage d’alcool. Il affecte durablement la santé et constitue un facteur de risque évitable des maladies cardiovasculaires, de cancers, de maladies du foie ou encore de troubles mentaux», rappelle la ministre Paulette Lenert.

La campagne «Moins d’alcool, plus de fun. Dites non au verre de trop!» fait l’objet d’actions de sensibilisation auprès des jeunes durant la période des fêtes de carnaval et comporte des spots radio, des vidéos diffusées sur le grand écran, dans le tram et sur les réseaux sociaux. Lors des grandes cavalcades et bals de carnaval, des éthylotests seront distribués gratuitement aux jeunes adultes et autres intéressés.

La consommation excessive d’alcool chez les adultes constitue un enjeu de santé publique majeur au Luxembourg. En effet, le pourcentage d’adultes ayant fait état d’épisodes de consommation d’alcool excessive compte parmi les plus élevés de l’UE. Avec plus d’un adulte sur trois, le Luxembourg arrive en troisième place, après le Danemark et la Roumanie.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lilas le 13.02.2020 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors la, bonne chance pour faire rentrer ça dans la tête de certains!!!!!!

  • Théo le 13.02.2020 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdisons donc le carnaval. C'est stupide avec ou sans alcool.

  • Humeur le 13.02.2020 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Plus d’alcool ici... on dort mille fois mieux. Et on perd du poids.

Les derniers commentaires

  • Elgringo le 13.02.2020 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans alcool la fête est plus folle????????????

  • sylvie le 13.02.2020 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    et ça continue!!!une chose derrière l'autre

  • @Tolerance Zero le 13.02.2020 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez un peu un livre d'histoire et regardez ce qui s'est passer pendant la prohibition aux USA dans les années 20... Pareil pour le cannabis aujoudhui dailleurs.

  • Théo le 13.02.2020 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdisons donc le carnaval. C'est stupide avec ou sans alcool.

  • moi le 13.02.2020 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    beaucoup de personnes ont besoin de boire de l'alcool pour fêter sans ca ca va pas pour fêter