Coronavirus au Luxembourg

28 mai 2020 13:28; Act: 28.05.2020 15:02 Print

«À la fin, 85% des frontaliers auront leurs masques»

LUXEMBOURG - La mission de distribution des masques aux travailleurs frontaliers s'achève dimanche pour l'armée luxembourgeoise. Un officier fait le bilan pour «L'essentiel».

storybild

Le site d'Esch-Belval ainsi que celui du Findel sont ouverts jusqu'à dimanche.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est la mission de la plus grande envergure jamais réalisée par l'armée sur le territoire luxembourgeois. Mais cela vaut aussi pour les autres administrations», reconnaît modestement Max Goeres, officier logistique opérationnel de la Lëtzebuerger Arméi.

Le constat est évident: 10 millions de masques à distribuer aux frontaliers sur douze sites, des transports logistiques et deux fois plus de mobilisation. «D'ordinaire, notre présence est surtout nécessaire en appui lors de catastrophes naturelles. Mais cela dure quelques jours, quelques semaines au plus».

«Tout a été fluide»

La crise du coronavirus a revêtu un aspect exceptionnel pour l'armée luxembourgeoise. Un défi majeur également: «Le plus difficile a été de coordonner les différents sites en parallèle aux quatre coins du pays. Mais cette coordination avec les communes et la poste a bien fonctionné. Par la suite, tout a été fluide».

Plus de 200 personnes ont donc été mobilisées pour distribuer une boîte de 50 masques à chaque frontalier. 70% en ont déjà profité. L'opération s'arrêtera à la fin de la semaine sur les deux sites toujours ouverts (Esch-Belval et Findel), après trois semaines de distribution intensive. «Entre 1 000 et 2 000 personnes viennent encore chaque jour, même si les flux ont diminué. D'ici à dimanche, entre 80 et 85% des frontaliers auront récupéré leurs masques», estime le militaire.

«Un retour très positif»

Un chiffre substantiel si l'on considère qu'une partie non négligeable des travailleurs venus de France, de Belgique et d'Allemagne n'ont pas encore repris le chemin du bureau. «En général, nous avons eu un retour très positif. Les personnes saluent le fait que le Luxembourg leur distribue des masques. Ils ont également apprécié la vitesse d'exécution et la simplicité».

Pour récupérer sa boîte de masques, il suffit en effet de présenter le bon de retrait envoyé par le gouvernement. Que les retardataires se dépêchent, l'opération ne sera pas prolongée après dimanche.

L'armée, pour sa part, vise un retour à une activité plus normale «en reprenant notamment les déploiements opérationnels», explique Max Goeres. «Mais nous restons vigilants et gardons bien sûr un œil sur l'évolution de l'épidémie. En cas de besoin, nous serons toujours à disposition de la nation...».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dédé le 28.05.2020 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    un grand bravo à l'armée d'un petit état exemplaire et qui donne la leçon d'efficacité aux autres. je suis très fier d'y travailler malgré certaines contraintes et suis très heureux d'y contribuer via mes impôts et mes actions économiques tant personnelles (tva sur achats divers) ainsi que sur le plan professionnel ... Bravo aux amis luxembourgeois, soyez fiers de vous, et recevez ma plus grande reconnaissance pour tout

  • Ben voyons le 28.05.2020 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas reçu de courrier non plus. Heureusement j'ai pu m'en procurer sans compter sur aucun gouvernement. Il paraît que c'est l'intention qui compte.

  • luis le 28.05.2020 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toute façon les masques ne servent à rien les terrasses sont partout ouvertes et personne ne les utilise dans les chantiers pareilles alors arrêtons cette mascarade.

Les derniers commentaires

  • Realité le 29.05.2020 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    il y en a plein qui les ont recus, récupérés et déja mis en vente sur Ebay ou le bon coin. C est typiquement ceux qui crachent dans la soupe tous les jours mais tjrs pressés de profiter du systéme

  • Gabriele Catini le 29.05.2020 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour à tous. Pour ceux qui n'ont pas eu de courrier, veuillez vous présenter aux postes d'Esch-Belval ou du Findel avec votre carte d'identité et votre carte de sécurité sociale. Vous aurez vos masques même sans le courrier. Je confirme, car j'ai participé à la distribution des masques aux poste de Steinfort la semaine dernière et pour les gens sans courrier, nous leur donnions cette info pour la récupération des masques. Prenez soin de vous. Bonne journée.

  • TomDeMetz le 29.05.2020 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    Tout à été fluide? Quid des frontaliers en télétravail qui ne peuvent pas se déplacer? Quid des frontaliers en télétravail qui ne veulent pas passer 3 heures dans le train pour récupérer les masques?

    • Gabriele Catini le 29.05.2020 10:27 Report dénoncer ce commentaire

      Donnez votre courrier à une connaissance qui se rend au Luxembourg. Il peut récupérer vos masques pour vous.

  • Norby le 28.05.2020 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tontontapis c’est bien malheureux mais cela reflète la mentalité de certains français qui travail au Luxembourg et c’est les premier à critiquer notre pays je plains les entreprises qui embauche des gens pareils heureusement qu’ils sont minoritaires

  • CORO le 28.05.2020 21:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quand il n'y a pas de masques ça réclame et quand il y en a (gratuitement) on va pas les chercher...