Au Luxembourg

26 février 2020 20:48; Act: 27.02.2020 09:37 Print

Apprendre à vitesse grand V hors du cadre de l'école

LUXEMBOURG - Mercredi, une soixantaine de lycéens ont fait parler leur créativité pour un défi professionnel aux enjeux multiples. C'était la 20e édition de l'Innovation Camp.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'ASBL Jonk Entrepreneuren Luxembourg a organisé, ce mercredi, la 20e édition de son Innovation Camp. Dans les locaux de la Chambre des salariés, une soixantaine de lycéens, issus de 17 lycées du pays, ont été répartis pour réfléchir, comme le veut l'événement, à la stratégie d'une société partenaire qui change à chaque édition. En l'occurrence cette fois, l'entreprise de média Maison Moderne, qui souhaitait travailler la stratégie de Paperjam, à destination des 18-29 ans.

Un défi qui mobilisait toute la concentration et l'effervescence des participants, dès la mi-journée. Ils avaient d'abord été répartis dans une douzaine d'équipes, composées d'élèves qui ne se connaissaient pas nécessairement en arrivant le matin. Le tout piloté par des coachs issus du milieu professionnel.

«Ils sont de plus en plus créatifs»

Définitivement, ce workshop revêt des enjeux multiples et a fait ses preuves. L'entreprise partenaire peut s'appuyer sur une réflexion cohérente réalisée durant la journée et les élèves en tirent des enseignements accélérés que ne leur apporte pas forcément une journée d'école. «Créativité, réactivité, collaboration, être à l'aise pour présenter son projet devant un public...», détaille Claudia Da Silva, coordinatrice d'événements pour Jonk Entrepreuneren.

En 20 éditions, l'ASBL a d'ailleurs constaté une évolution parmi les lycéens engagés dans ce défi: «Ils sont de plus en plus créatifs. Et on voit qu'ils se soucient davantage de nouvelles problématiques, liées aux technologies, à l'environnement...». Autant d'éléments mis au service d'un projet construit donc en quelques heures.

Mercredi soir, les trois meilleures propositions stratégiques pour Maison Moderne ont été évaluées par un jury, devant un public, et les équipes gagnantes récompensées en cadeaux et bons d'achat.

3eme Prix : «Write the future» Proposent une application ciblée.

2e Prix: YoungJam Proposent de réinventer Paperjam en mettant en place un mouvement constitué de plusieurs branches, à travers des podcast, interviews...

1er Prix: Paperjam Connect L’équipe gagnante propose une application accessible à tout moment et sur tous les appareils connectés.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.