Bureaux au Luxembourg

27 février 2020 07:57; Act: 27.02.2020 09:05 Print

Certains salariés de Ferrero doivent rester chez eux

LUXEMBOURG – La succursale luxembourgeoise de Ferrero a mis en place une forme de quarantaine pour les employés ayant séjourné dans les zones touchées par le coronavirus.

storybild

Le siège de Ferrero, qui accueille 1 300 personnes, se trouve près du Findel.

Sur ce sujet
Une faute?

Le développement de l’épidémie du coronavirus commence à avoir des répercussions au Luxembourg. L’entreprise italienne Ferrero, dont les 1 300 salariés ont évidemment de nombreux contacts avec l’Italie, a décidé de prendre des mesures spéciales pour ses bureaux de Luxembourg, situés tout près de l’aéroport du Findel, comme elle l’a indiqué à L’essentiel.

Les employés qui ont récemment séjourné dans les zones touchées par le coronavirus doivent travailler depuis chez eux pendant 14 jours, à compter de leur date de retour. Les voyages en Chine, à Singapour, à Hong Kong, en Corée du Sud et dans plusieurs régions d’Italie du Nord (Piémont, Lombardie, Vallée d’Aoste, Trentin, Haut-Adige, Frioul, Vénétie, Émilie-Romagne et Ligurie) sont concernés. La mesure vaut si l’employé ou un membre de sa famille a effectué le déplacement.

Ferrero Luxembourg a également décidé d’annuler jusqu’à nouvel ordre tous les déplacements des consultants externes en provenance des régions touchées par le coronavirus et qui devaient se rendre au Grand-Duché. Les déplacements professionnels des salariés du site luxembourgeois sont quant à eux limités au maximum et soumis à une autorisation de la hiérarchie. L’entreprise indique «suivre l’évolution de la situation avec attention». Un «Coronavirus monitoring team» a été mis en place et les salariés ont été avertis des démarches à suivre via des dépliants et des messages en interne.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Josée le 27.02.2020 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    Pour la santé publique, toutes les entreprises devraient agir de la sorte tant que ce malaise ne sera pas résolu.

  • Chance le 27.02.2020 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Avec internet, les téléconférences, le télétravail etc. nous avons une chance extraordinaire de pouvoir limiter la propagation du virus. Certes tout le monde ne peut pas télétravailler (construction, vendeur etc.) mais beaucoup des employés qui se déplacent loin et souvent (cadres, banques, consulting etc.) peuvent pratiquer le télétravail et/ou les téléconférences afin de limiter les déplacements et ainsi les contacts avec "les zones touchées" pour limiter au maximum la propagation !

  • sylvye le 27.02.2020 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    enfin une firme qui a tous compris. BRAVO !!!

Les derniers commentaires

  • empoisonneurs le 28.02.2020 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pour la santé publique .

  • Rigoberta Menchu le 28.02.2020 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    le chiffre d'affaires de certains établissements de Trèves vont noter la différence, à bon entendeur..

  • LongwyVivra le 28.02.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s’agit simplement d’une protection Marketing, la crainte d’une mauvaise publicité si un employé est infecté. Mais leur usine de production du nord de l’Italie est toujours en production et l’usine d’Arlon également ... mais la mentalité est de loin prendre soin de ses employés.

  • David le 28.02.2020 06:17 Report dénoncer ce commentaire

    La grippe saisonnière fait entre 11000 et 13000 morts par an en France, doit-on fermer les entreprises pendant deux mois?

    • @David le 28.02.2020 12:11 Report dénoncer ce commentaire

      Toujours cette grippe saisonnière comme exemple ?! Contre l'influenza, il y a des vaccins. Ici, on est encore à plus de 10 mois du 1er vaccin.

    • Rigoberta Menchu le 28.02.2020 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      la grippe infecte autant de monde? la grippe nécessite d'une hospitalisation de 20% des malades? la grippe a une mortalité de 2%?

  • louis le 27.02.2020 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les frontières n empeche pas la contamination c est au niveau européen qu il faut agir puisque nous sommes"unis"