Artisanat de luxe

15 février 2020 18:18; Act: 15.02.2020 18:18 Print

Des lunettes à 10 000 euros fabriquées au Luxembourg

HOSINGEN - L'entreprise Gold & Wood, créée en 1995 dans le nord du pays, illustre la bonne santé de l'artisanat au Grand-Duché, qui compte plus de 7 000 entreprises.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des lunettes en bois précieux ou en corne de buffle entièrement faites à la main: l'artisanat tisse sa toile au Luxembourg et fournit de nombreux emplois, plus que les grosses multinationales, banques et autres institutions internationales, vitrine de ce petit pays. Le grand-duché compte 7 303 PME artisanales, un nombre en hausse de 80% depuis le début du siècle, selon la Chambre des métiers. L'artisanat est devenu le plus gros employeur du pays - deux fois plus que le secteur financier - avec un emploi sur cinq.

Ce boom reflète le dynamisme de l'économie qui touche tous les secteurs. «On n'en parle peut-être pas beaucoup, car ces entreprises n'ont pas le rayonnement des grandes banques ou des compagnies d'assurances, mais il y a ici un tissu de très petites PME qui est important», souligne Maurice Léonard, fondateur de Gold & Wood, une marque de montures de lunettes haut de gamme.

Bois, titane ou inox

Ce fils d'agriculteur issu d'une fratrie de 12 enfants a été clerc de notaire, fonctionnaire et même gérant d'une agence bancaire avant de trouver sa voie dans l'artisanat. Aujourd'hui, quelque 450 entreprises artisanales sont labellisées «made in Luxembourg», dont celle de M. Léonard. Située à une heure de route au nord de la capitale, sa firme lancée en 1995 revendique un rôle de pionnière pour les lunettes en bois.

Des feuilles de bois découpées puis plaquées avec un jeu de couleurs et de textures avant d'être soigneusement polies et vernies, les montures prennent vie en passant par les mains expertes d'une vingtaine de salariés. Certaines allient le bois au titane ou à l'inox. «Au départ, il faut que les gens aient quelques aptitudes techniques, mécaniques, voire électromécaniques. Après pour les tâches de finition, le polissage, le finissage, c'est une formation sur le tas», explique M. Léonard, 59 ans. Il faut compter six mois pour former un salarié.

«C'est une niche à part»

À partir du moment où on reçoit une branche, il faut savoir la positionner, de façon à pouvoir la polir correctement», explique Daniel Fillieux, 57 ans dont 22 ans passées dans l'entreprise. Cet ébéniste de formation a appris les gestes minutieux qu'il transmet à ses collègues, dont certains viennent d'horizons professionnels très variés comme la coiffure. Polyvalence, rigueur et précision sont requises pour réaliser ces pièces qui démarrent à 500 euros et dont certaines dépassent les 10 000 euros pour des modèles sertis de diamants.

«On ne va pas être en compétition avec des grandes marques (...), c'est une niche à part», admet M. Léonard. L'entrepreneur tient à mettre en avant l'identité luxembourgeoise de ses produits. «Quelque part, on est entre le "french kiss" et la rigueur allemande. D'ailleurs, on se vend parfois comme ça», commente-t-il. Des bois nobles plaqués aux bois ornés de soie peinte à la main, il affirme travailler avec des fournisseurs locaux pour ses produits bien que leur origine soit plus lointaine.

Des clients nommés Stallone, Tim Cook, Snoop Dog

On trouve notamment dans la gamme du tanganika, un bois ambré en provenance d'Afrique équatoriale, mais aussi le bolivar et l'érable moucheté d'Amérique du nord, ou encore la loupe de noyer européenne. Depuis une vingtaine d'années, l'entrepreneur s'est aussi lancé dans une gamme en corne de buffle. «La corne de buffle pour certains marchés a un attrait particulier: (...) ça fait très chic, ça fait luxe, chaque produit est unique puisque c'est la veine, c'est le dessin, la couleur de la corne naturelle, on ne pourra jamais reproduire la même», souligne-t-il.

Son entreprise a réalisé l'an dernier 4 millions d'euros de chiffre d'affaires en distribuant ses produits en Europe mais aussi en Amérique du Nord qui représente 40% de son marché. La PME compte parmi ses clients quelques célébrités comme l'acteur Sylvester Stallone, le patron d'Apple Tim Cook ou le rappeur Snoop Dog.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Devil’s Advocate le 16.02.2020 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu que de jaloux, pck vous croyez que vos lunettes made in china par des mimines d’enfants, et estampilées made in EU pck les verres sont polis et montés en EU sont plus éco friendly? Personne vous oblige a les acheter, et il y a des lunettes a bas couts pour ceux qui n’ont pas les moyens, donc qu’est ce que ca peut vous faire, dites vous que meme vos lunettes a 150€ y en a qui peuvent pas se les permettre et? Vont ils vous jalouser pour autant? Probablement pas.. il y a tjrs plus riche et plus pauvre que soi, qu’elle hypocrisie cette jalousie!

  • hihihi le 16.02.2020 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gold&Wood ne déboise pas les forêts et ne tue aucun buffle. La corne est prise des animaux déjà morts et le bois des arbres tombe et tout ça est répertorier. Je travaille avec cette marque depuis 17ans ....

  • kali128 le 15.02.2020 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout cela est vraiment super...mais pas très déontologique comme dans le reste du monde. En fait, on déboise les forêts pour ce précieux bois et on tue les buffles pour les cornes on massacre les éléphants pour l'ivoire,on tue les animaux pour le plaisir,ecc,ecc.... Avec l'argent et le pouvoir on peut tout se permettre et acheter n'importe qui. ????

Les derniers commentaires

  • millionaire le 17.02.2020 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    hahaha c'est vraiment drôle les gens qui gagnent 2000€/mois qui achetent des chaussures a 150€ jalouser ceux qui gagnent des millions et achetent des lunettes à 10.000 e

  • CNSS le 17.02.2020 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous dites que les lunettes à 10000€ sont remboursées par la Cnss ? je comprends pourquoi les stars peuvent se les offrir, elles ont toutes un nr de sécurité sociale au Luxembourg puisque en amérique ça n'existe pas !

  • Luxo le 17.02.2020 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus scandaleux , c'est que ces montures à 10000€ sont remboursées par la CNS . A ces niveaux de prix il s'agit de véritable bijoux. Et la mission des caisses de santé n'est pas de financer les objets de luxe , même partiellement .

    • Ohhh la la Luxo le 17.02.2020 13:27 Report dénoncer ce commentaire

      Faux Luxo...les verres sont remboursés pas les montures....encore de la désinformation...

  • lilou le 17.02.2020 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    10000€ voilà comment jeter de l’argent à la poubelle.... perso j’aime pas.

  • Tito le 16.02.2020 22:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    10.000 € pour une paire de lunettes ? Je garde les miennes en plastique. Quand je serai riche peut être !