Au Luxembourg

04 juillet 2020 10:05; Act: 04.07.2020 10:17 Print

Deux établissements n'avaient pas fermé à minuit

LUXEMBOURG - La police a relevé plusieurs infractions aux règles de sécurité contre le coronavirus, dans la nuit de vendredi à samedi.

storybild

La police a contrôlé les horaires de fermeture des bars et restaurants la nuit dernière.

Sur ce sujet
Une faute?

Avec la crise du coronavirus, les bars et restaurants du Luxembourg sont supposés fermer leurs portes à minuit, tous les soirs, pour éviter de multiplier les manquements aux gestes barrières quand l'alcool a coulé à flots. Pourtant, tous les établissements ne jouent pas le jeu.

Ainsi, la police grand-ducale a mené des contrôles dans la nuit de vendredi à samedi, un peu partout à travers le pays. Et deux établissements ont été pris en faute. Ainsi, à Vianden, des clients étaient restés au pub «bien après minuit», déplore la police.

À l'autre bout du pays, un restaurant de Schifflange était encore ouvert, avec des clients, vers 1h du matin. En outre, certains d'entre eux étaient au comptoir, alors que seuls les tables sont autorisées. Pour couronner le tout, le propriétaire de l'établissement ne portait aucune protection faciale.

Et la police prévient déjà: elle continuera à contrôler les horaires de fermetures ce samedi soir.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ivan le 04.07.2020 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait sanctionner aussi les clients...

  • Alberto le 04.07.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut être beaucoup plus sévère, fermeture de 2 mois feraient réfléchir si ça vaut le coup de risquer de ne pas fermer à minuit.

  • Franc Avis le 04.07.2020 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Fermeture administrative de ces bars et restaurant , tout simplement

Les derniers commentaires

  • cov...c****** le 05.07.2020 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh mon dieu crime contre l'humanité

    • haaltdachop le 05.07.2020 23:35 Report dénoncer ce commentaire

      oui quelle cirque!!

  • superbyker le 05.07.2020 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fermeture "temporaire" ( le temps que le virus circule. Amende sérieuse ( 25% du chiffre d'affaire annuel ). Retrait des licences alcool.

  • moi le 05.07.2020 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le client rien? Va dire à un client avec 5 verres en plus que le café doit fermer.

    • Dingo le 05.07.2020 23:25 Report dénoncer ce commentaire

      Qui vient de servir les 5 verres en plus? Le fric du client oui, la responsabilité non, bravo mentalité typique.

  • Warrior le 05.07.2020 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais c'est bon, vous croyez que le virus sera plus là si on nous confine sans arrêt ? Vivez avec et basta. De toute façon si on compare les statistiques il est pas très dangereux non plus. Faut arrêter de flipper pour rien sans arrêt c'est pas la peste ni la grippe espagnole. Une belle grosse grippe et c'est tout. ( P.s je l'ai eu et je suis ni morte ni aller en soins intensifs comme pleiiiiiiiiins d'autres personnes )

    • chrichri p le 06.07.2020 09:05 Report dénoncer ce commentaire

      quel egoiste que vous êtes

  • La Madelon vient vous servir à boire. le 05.07.2020 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    Et ben 250 balles chacun pour ceux qui s'y trouvaient encore et la même chose par tête de pipe pour le patron. L'argent, il n'y a que cela qui "dresse" les gens.