Au Luxembourg

08 juillet 2019 12:15; Act: 08.07.2019 15:00 Print

Les résidents incités à visiter leur pays

LUXEMBOURG - Inciter les résidents à passer une partie de leurs vacances au Luxembourg, c’est le but de la nouvelle campagne «Vakanz Doheem» lancée ce lundi matin.

storybild

Gaby Huberty-Fautsch guide dans le cadre de l'initiative "Guide for one Day" (à gauche) et Lex Delles, ministre du Tourisme (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le Luxembourg n’est pas uniquement un pays dans lequel on habite et on travaille. Nous voulons inciter les résidents du Grand-Duché et de la Grande Région à explorer notre pays qui a beaucoup à offrir d’un point de vue touristique», martelait ce lundi matin, le ministre du Tourisme, Lex Delles, lors du lancement de la nouvelle campagne «Vakanz doheem».

Avec 20 000 emplois créés directement et indirectement par le tourisme, le secteur représente aujourd’hui 6,5% du PIB national. «Le tourisme se porte bien au Luxembourg, mais il faut davantage inciter les résidents à explorer des régions ou zones qu’ils méconnaissent» ajoute le ministre.

Visites personnalisées

S’inscrivant dans la stratégie «Tourisme 2022», la campagne comprend également des actions de sensibilisation, dont l’application «Vakanz doheem». Six portails de réalité augmentée seront installés fin juillet à travers le pays. Grâce à l’application, les visiteurs pourront afficher sur l’écran de leur smartphone des vues panoramiques de 360 degrés de différents lieux touristiques luxembourgeois.

Un concours photo sera également lancé sur les réseaux sociaux sous le hashtag «#vakanzdoheem» afin d’atteindre un public plus vaste. Sans oublier la troisième édition de l’initiative «Guide for one day » qui a démarré le 29 juin dernier, et se prolongera jusqu’au 15 septembre.

«Nos guides vont emmener les visiteurs dans des endroits qui leur tiennent à cœur, comme un parc près de chez eux, ou bien encore leur présenter les endroits qu’ils parcourent dans leur quotidien. Le tout dans une ambiance très conviviale, c’est pour cela qu’on opte pour des groupes de 10 personnes», explique Lex Delles. En tout 30 guides bénévoles se sont inscrits pour l’édition 2019 et ils proposeront quelques 80 guidages. Les visites «très personnalisées», sont offertes en quatre langues et durent en moyenne une heure et demie.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • olivier le 08.07.2019 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous les jeunes qui ont manifeste pour l ecologie, leur parents peuvent les amener en vacances a Clervaux. pour la consomation de co2 c est bien.

  • Mimi le 08.07.2019 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Accéder des activités, offres touristiques, abordables et sur toute l'année, voilà ce qu'à mon avis un résident recherche. Pouvoir profiter de son pays lors des week-end, voire même des jours de repos (car la notion de weekend libre n'est pas pour tous les corps de métier). Après pour les congés, les "vrais", il ne faut pas se leurrer, l'idée de base et de se changer les idées, sortir de son quotidien, faire une reset en quelque sorte, et là navrée, mais on a pas forcément envie de rester chez soi. Donc parler d'activités ok, mais de substition à des vacances...

  • Culture le 08.07.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est sympa c'est vrai, belle région avec les châteaux forts mais on a vite fait le tour. Après si tu ne t'intéresses à rien, effectivement il n'y a rien à faire ...

Les derniers commentaires

  • Marlène le 09.07.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que c'est une très belle initiative, nous avons un très beau pays et il mérite le coup d'oeil! le Luxembourg n'est pas que des banques...! nous avons un très beau patrimoine.

  • wullmaus le 09.07.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certainement pas. Avec les Prix demandés,par hotel,restaurations,cafés,bus,trains,taxis,et j en oasse bien d autres. Prix surélevés, ou mieux dit. Pieges a Touristes.!!

  • Le Luxo de coeur. le 09.07.2019 07:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ok pas de problème...et demain qu'est ce que je fais LOL!

  • I.F. le 09.07.2019 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que c'est l'aventure! Devoirs utilisé quatres ou 5 correspondance pour aller de chez soi à ce qu'on veut visiter. Cela semble être le bout du monde. Pour le retour après être allé en soirée au Casino de Mondorf, au Therme de Mondorf, ... la ville de Lex Delles vous devrez rentrer en taxi! Bonjour le Budget.

  • etonnant le 09.07.2019 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Misère : étonnant , le pays avec autant de diversité et de communautés devrait vous sembler chaleureux . Il y a tellement de nations différentes dans ce tout petit pays . Pourquoi les gens changent de joie de vivre et mentalité , une fois au Luxembourg ? Étonnant. Si t es heureux tu es heureux partout