Projet au Luxembourg

29 mai 2020 10:16; Act: 29.05.2020 12:20 Print

Feu vert pour la maison de soins à Rumelange

RUMELANGE - Le groupe Servior indique ce vendredi avoir validé la construction de sa nouvelle structure hébergement pour personnes âgées, à la place du site existant.

storybild

La maison de soins «Roude Fiels» va (enfin) faire peau neuve. (photo: Google Maps)

Sur ce sujet
Une faute?

Près de 20 ans. C'est le temps qu'il a fallu à Servior pour concrétiser son projet de construction d'une nouvelle structure d'hébergement pour personnes âgées située à Rumelange, lancé en 2001.

«Après plusieurs années d'attente et d'incertitudes suite à divers rebondissements administratifs et judiciaires, le dernier point de blocage relatif à un litige entre le bureau d'architecte mandaté et Servior vient d'être réglé, de sorte que les préparatifs en vue de la construction peuvent à présent être lancés», se félicite ce vendredi l'établissement public luxembourgeois, dans un communiqué.

Site existant détruit en 2022

Le site existant, qui compte 70 résidents, sera détruit «en 2022», et les travaux devraient ensuite durer pendant trois ans pour mettre sur pied la nouvelle structure. Situé sur un terrain de 1,28 hectares, le projet d'un budget de quelque 37 millions d'euros prévoit 120 chambres et logements avec des infrastructures d'encadrement et de soins «répondant aux dernières normes de sécurité, de modernité et de réglementation». Elle se composera de diverses unités de soins «permettant l'accueil et l'accompagnement de résidents en fonction de leur degré d'autonomie ou de dépendance».

Jusqu'à la finalisation du projet, les 70 résidents seront relogés dans la toute nouvelle résidence de Differdange en cours de construction et dont l'ouverture est prévue en 2022, précise Servior. Actif depuis 1999, le groupe compte une capacité d'accueil actuel sur l'ensemble du territoire luxembourgeois de quelque 1 650 lits, répartis dans quinze centres. Il emploie 2 050 personnes.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • IDE le 29.05.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré leur manière de traiter le personnel , ils arrivent à remplir leurs maisons de soins et CIPA.... justice où es tu ....

  • didi le 29.05.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenue en 2022 à differdange

  • L'Architecte le 29.05.2020 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Je plains le bureau d'architecte qui a du attendre 20 ans pour finaliser le projet...

Les derniers commentaires

  • didi le 29.05.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenue en 2022 à differdange

  • IDE le 29.05.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré leur manière de traiter le personnel , ils arrivent à remplir leurs maisons de soins et CIPA.... justice où es tu ....

    • Serviorquinesertpasàgrandchose le 29.05.2020 16:50 Report dénoncer ce commentaire

      et oui les dollars attirent toujours du monde (malgré eux). Et les gens n'y sont pas toujours bien traités malgré ce logis honéreux

  • L'Architecte le 29.05.2020 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Je plains le bureau d'architecte qui a du attendre 20 ans pour finaliser le projet...