Recherché par le Luxembourg

28 octobre 2019 16:26; Act: 28.10.2019 17:31 Print

Fin du suspense autour du braquage le plus violent

LUXEMBOURG/MARBELLA - Cihan Guzel a été arrêté ce week-end en Espagne après un an et demi de cavale. Retour sur le braquage du 3 avril 2013, rare au Grand-Duché.

storybild

Cihan Guzel était le dernier en fuite à ne pas purger sa peine, son arrestation, plus de six ans après les faits, met un couvercle sur le dossier. (photo: Editpress/François Aussems)

Sur ce sujet
Une faute?

Malheureusement ces dernières années, plusieurs vols ultra-violents ont été effectués au Luxembourg. Le 26 janvier 2017, en plein après-midi, trois individus cagoulés et armés avaient roué de coups un homme sur le parking de la BIL, dans la capitale, s'emparant de son sac qui contenait 1,3 million d'euros en petites coupures. Le 20 mars 2018, deux braqueurs masqués avaient dévalisé une bijouterie rue Philippe II à Luxembourg-Ville, tirant même des coups de feu avant de prendre la fuite et d'être arrêtés quelques heures plus tard près de Lyon, en France, où ils avaient pris une famille en otage.

Des affaires singulières mais qui, chaque fois, rappelaient le braquage de G4S survenu le 3 avril 2013 à Gasperich. Un braquage qui reste encore, dans l'imaginaire, le plus violent dans l'histoire du pays. D'autant que depuis plusieurs mois, l'un des auteurs condamnés à 22 ans de prison était en fuite. L'arrestation de Cihan Guzel devant une boîte de nuit de Marbella, en Espagne ces dernières heures, vient donc enfin mettre un terme à cette affaire judiciaire.

Un couvercle sur le dossier

Début avril 2013, en pleine nuit, plusieurs individus lourdement armés avaient attaqué le siège de la société de transport de fonds G4S. Repartis les mains vides, les braqueurs avaient ensuite tendu un piège aux policiers qui les prenaient en chasse, tirant pas moins de 80 fois avec des armes automatiques. Tous d'origine belge, ils avaient réussi à fuir en Belgique où des perquisitions et arrestations avaient eu lieu dans les mois qui ont suivi. Fort heureusement l'attaque n'avait fait aucun blessé.

Quatre individus ont finalement été jugés au printemps 2016 au Luxembourg. L'un ayant été acquitté, les trois autres écopant en revanche de 22 ans de prison. Cihan Guzel était le dernier en fuite à ne pas purger sa peine, son arrestation grâce à la coopération policière européenne, plus de six ans après les faits, met un couvercle sur le dossier.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 29.10.2019 01:58 Report dénoncer ce commentaire

    La vidéo est super, on comprend mieux ce qui s'est passé...

  • Michel le 29.10.2019 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a la police Espagnole

  • Antho le 29.10.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Respect quand meme, il faut une grosse paire pour sortir des braquages comme ca. Je prefere voir ca que des vols avec violence chez des particuliers. Les entreprises sont assurées pour ce genre de désagrément.

Les derniers commentaires

  • Antho le 29.10.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Respect quand meme, il faut une grosse paire pour sortir des braquages comme ca. Je prefere voir ca que des vols avec violence chez des particuliers. Les entreprises sont assurées pour ce genre de désagrément.

  • Michel le 29.10.2019 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a la police Espagnole

  • Le Belge le 29.10.2019 01:58 Report dénoncer ce commentaire

    La vidéo est super, on comprend mieux ce qui s'est passé...

    • totorider le 29.10.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

      En effet c'est plus nette ....

    • Mdr1er le 29.10.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Je dirais même c'est clair comme de l'eau de roche

  • Fred le 28.10.2019 20:22 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à la bonne coopération des polices de ces différents pays qui ont permis d'arrêter ce criminel qu'il purge maintenant sa peine et cogite pendant les prochaines 22 années sur la nullité de sa vie.

  • A méditer le 28.10.2019 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un "métier" très risqué.. Vivre en cavale, est-ce une vie ?