Santé

01 février 2016 09:00; Act: 01.02.2016 11:45 Print

«Il faut une clinique du sein au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Europa Donna Luxembourg a lancé une enquête sur le cancer du sein et souhaite une clinique dédiée.

storybild

Astrid Scharpantgen: «Il nous faudrait au moins 400 réponses».

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Parlez-nous d'Europa Donna Luxembourg?

Astrid Scharpantgen (membre fondatrice de l'association): Il s'agit d'une ASBL créée en 2002 et présente dans 47 pays. Son but est de traiter tous les sujets concernant le cancer du sein. Elle a été fondée par des patientes atteintes de cette maladie. C'est le cancer le plus fréquent chez les femmes au Luxembourg, avec 400 nouveaux cas par an. Il nous semblait important de donner une voix à ces femmes pour interpeller le gouvernement afin qu'il prenne le problème à bras-le-corps et qu'il écoute les patientes.

Vous menez une grande enquête sur le cancer du sein. Dans quel but?

Nous souhaitons récolter des données sur le vécu des patientes (évaluation psychologique...), avant, pendant et après la thérapie. L'objectif est de constituer un cahier de revendications, de propositions, qui sera adressé au ministère de la Santé. Nous réclamons au Luxembourg la création d'une clinique du sein avec un personnel dédié, adapté, susceptible de prendre en charge l'accompagnement social et psychologique des patientes. Nous voulons aussi créer un réseau de support rassemblant des kinés, des réflexologues...

Quel est le mode opératoire?

Les questionnaires sont en ligne sur le site http://europadonna.tns.ilres.com. Celles qui n'ont pas de PC peuvent le recevoir par courrier. Trente pages c'est un peu long mais ça nous permet de réunir un maximum d'infos.

Quel est le retour dans l'immédiat?

Deux cents femmes y ont déjà participé, mais nous tablons sur 400 questionnaires. Plus on aura de réponses, plus on aura de crédibilité pour notre cahier revendicatif.

(Propos recueillis par Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jeeky le 01.02.2016 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Il en faudrait beaucoup de cliniques dédiés

  • La belette le 01.02.2016 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense aussi qu'il faudrait une clinique du sein. Savoir que l'on a un cancer n'est déjà pas évident, se faire opérer et se retrouver à la maternité, avec toutes ces femmes qui viennent d'accoucher ou en suivi... De surcroit lorsque vous n'avez jamais eu d'enfants et que vous ne pourrez du coup plus en avoir...Etre réveillée à la suite de l'opération et se retrouver dans la chambre d'une femme ayant des jumelles ... Pas top

  • André le 01.02.2016 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je reconnais volontiers que le cancer est un véritable fléau qui peut toucher tout à chacun mais de là à construire des cliniques pour chaque forme de cette maladie je trouve cela un peu surréaliste à savoir que si ce projet de clinique dédiée aux patientes souffrant d'un cancer du sein venait à aboutir qu'en sera t'il pour ceux qui souffrent d'un cancer de la prostate, des os, du foie, de leucémie etc.etc. Nous rentrerons dans la politique du "pourquoi eux et pas nous".

Les derniers commentaires

  • Suzanne le 16.10.2016 22:09 Report dénoncer ce commentaire

    Oui je pense que créer un institut pour suivre les patientes ayant un cancer du sein est indispensable à Luxembourg ..pourquoi s'éparpiller jusqu'en Lorraine !oui on en a les moyens financiers !

  • marie le 02.02.2016 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense que le Luxembourg a les moyens de faire comme à Nancy en France avec l institut cancérologie de Lorraine ancien centre Alexis Vautrin je y croise beaucoup de personnes venant du Luxembourg il faudrait y réfléchir

  • xikita le 02.02.2016 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je dirais pas clinique mais uniquement un étage dans chaque maternité serais une idee

  • La belette le 01.02.2016 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense aussi qu'il faudrait une clinique du sein. Savoir que l'on a un cancer n'est déjà pas évident, se faire opérer et se retrouver à la maternité, avec toutes ces femmes qui viennent d'accoucher ou en suivi... De surcroit lorsque vous n'avez jamais eu d'enfants et que vous ne pourrez du coup plus en avoir...Etre réveillée à la suite de l'opération et se retrouver dans la chambre d'une femme ayant des jumelles ... Pas top

  • Martin le 01.02.2016 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a aussi des hommes qui ont un cancer du sein, seront-ils acceptés dans cette clinique ?