Baptême grand-ducal

19 septembre 2020 16:38; Act: 16.10.2020 16:18 Print

Ils ont assisté par hasard à ce «grand jour»

CLERVAUX - Le baptême du prince Charles, célébré samedi, avait été gardé secret pour éviter la foule. Certains curieux étaient néanmoins aux premières loges.

Sur ce sujet
Une faute?

La baptême du prince Charles, fils de Guillaume et Stéphanie, couple grand-ducal héritier, était célébré ce samedi 19 septembre à 15h à l'abbaye de Clervaux. Une cérémonie importante mais, on l'a dit, organisée dans le plus grand secret, la presse ayant été invitée à ne livrer aucun détail jusqu'au dernier moment. L'essentiel était tout de même sur place pour capter les sourires des deux familles réunies, les invités arrivant sur place au compte-goutte avant de s'engouffrer dans l'intimité de l'abbaye.

Non loin de là, un petit groupe de quatre femmes. Mais leur présence n'avait rien à voir avec le baptême princier. «Nous avons utilisé notre bon pour une nuit d'hôtel ce week-end et nous voulions visiter Clervaux. Quand l'accès à l'abbaye nous a été refusé, nous avons essayé de voir ce qu'il se passait», expliquent les amies, presque frustrées.

«Quand j'ai compris, j'ai naturellement voulu regarder»

Des randonneurs se sont retrouvés dans la même situation. Plus ou moins intéressés par l'événement, comme ce couple qui a préféré continuer son chemin. Un autre semblait, en revanche, heureux de la surprise sur son itinéraire: «Je ne savais pas pour le baptême, alors quand j'ai compris, j'ai naturellement voulu regarder. C'est un grand jour pour la famille grand-ducale».

«Ils auraient pu laisser les gens participer, mais je pense que c'est mieux comme ça. Qui sait ce qui aurait pu se passer si une foule s'était rassemblée ici», confie un habitant de Clervaux, qui tentait de passer la tête pour apercevoir le petit prince Charles.

(L'essentiel/Liz Mikos)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Palamunitan le 20.09.2020 00:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oops... Saint Nicolas etait la...

  • Wombat le 19.09.2020 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment? On parle de quoi??

  • Doublement le 19.09.2020 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Quel joli dessin..

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 20.09.2020 00:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oops... Saint Nicolas etait la...

  • Wombat le 19.09.2020 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment? On parle de quoi??

  • Doublement le 19.09.2020 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Quel joli dessin..