Autofestival

24 janvier 2020 09:00; Act: 24.01.2020 09:11 Print

L'automobile en fête pendant dix jours

LUXEMBOURG - La 56e édition de l'Autofestival voit la montée en puissance des motorisations alternatives

storybild

Plus de 30 000 visiteurs sont attendus auprès de 80 distributeurs. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Les concessions automobiles du pays seront sur leur 31, à partir de samedi, pour le début de l'Autofestival. La 56e édition de la fête de l'automobile au Luxembourg se tient jusqu'au lundi 3 février inclus, chez 80 participants. Dans un contexte où la conscience environnementale grandit, où une fiscalité sur la pollution automobile se profile et où les accises sur les carburants vont être relevées, le choix de la bonne motorisation peut devenir un casse-tête pour les consommateurs.

Si le marché national est encore tourné à plus de 90 % vers les moteurs thermiques, «l'électromobilité (NDLR: électrique, hybride, hybride rechargeable) commence à pousser très fort», relève Philippe Mersch, président de la Fedamo (Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité), tout en assurant que les véhicules diesel et essence, dont les émissions et les consommations baissent, ont encore largement une carte à jouer.

Un enjeu de taille

Dans ce contexte, les commerciaux auront pour responsabilité de guider au mieux «face à un choix énorme, comme on n'en avait jamais eu» des clients de plus en plus informés sur les produits avant d'entrer dans une concession.

«Énormément de vendeurs ont suivi des formations pour avoir un aperçu qualitatif et professionnel sur les motorisations alternatives. Il est dans leur intérêt d'être clair et transparent vis-à-vis du client. Le fidéliser avec des informations fiables est un plus pour avancer», assure Philippe Mersch.

L'enjeu pour les distributeurs est majeur, avec 30% des ventes annuelles, voire 40% chez certains, qui sont réalisées lors de l’événement.

(L'essentiel/ Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pathétique le 24.01.2020 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    L'événement de l'année au Luxembourg. Le monde s'arrête de tourner

  • censuré le 24.01.2020 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les véhicules d'occasion sont exportés en Afrique où les normes sont élastiques. A Madagascar vous payez 50€ et le véhicule est ok sans sortir du garage...la pollution se déplace comme pour les métaux extraits pour la fabrication des batteries.

  • nimp le 24.01.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    y'as pas comme un probleme avec cette fête de l'automobile ?? oyé les moutons allez vous endetter avec le dernier SUV allemand de destockage pour briller en société, maos surtout pour rester coincés dans les bouchons, ne pas pouvoir se garer et participer davantage à la pollution locale et mondiale ... vous me direz ça fera une sortie familiale, y'a tellement rien à faire par ici .. triste monde et triste pays à côté de la plaque deja hyper saturé par les voitures sur leur petites routes de campagne 2x1 voie, ou l'on met 1h chaque matin pour parcourir 10km; sans parler de la pollution mais qui continue de scier la branche sur laquelle il est assis.

Les derniers commentaires

  • Magpa le 24.01.2020 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ... Personnellement je n’ai jamais compris la " vrai nécessité " de ce festival ... J’ai toujours acheté mes voitures quand la mienne était trop vieille , trop kilometrée , ou trop énnuyeuse enfin , et ca peut tomber n’importe quel mois de l’année ... pas parce qu’il éxiste un " Autofestival " ...

  • Léon le 24.01.2020 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    Parler plutôt de la pollution des avions et tout le matériel des communes fonctionne aux diesel .

  • winne2 le 24.01.2020 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A cause du comportement Losch je préfère éviter les marques qu’ils distribue

    • Léon le 24.01.2020 15:57 Report dénoncer ce commentaire

      Oui comme moi

  • Ecolo le 24.01.2020 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Les vendeurs comme les acheteurs refuse d'admettre que le transport au Luxembourg représente 64,5 % des émissions de CO2 du pays , loin devant le secteur de la construction et ces 15%.

  • Luxo. le 24.01.2020 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours pas de voiture made in Luxembourg! Ni de voiture à pédaler ou à traction animale . À croire que les luxembourgeois considèrent qu'il est impossible de se déplacer sans disposer au minimum d'une centaine de chevaux . Pourtant en France certaines communes transportent une douzaine d'enfants jusqu'à l'école avec un seul ou deux au maximum. De plus ces voitures 100% recyclables en bois local pourraient être construite localement.